Yeats dramaturge : La voix et ses masques PDF

Oscar Wilde à New York, 1882, par Napoléon Sarony. Né dans la bourgeoisie irlandaise et protestante de Dublin, d’un père chirurgien renommé et d’une yeats dramaturge : La voix et ses masques PDF poétesse, Oscar Wilde se distingue par un parcours scolaire brillant. S’il publie, conformément aux exigences de l’esthétisme le plus pur, un volume de poésie, il ne néglige pas des activités moins considérées des cercles littéraires, mais plus lucratives : ainsi, il se fait le porte-parole de la nouvelle  Renaissance anglaise dans les arts  dans une série de conférences aux États-Unis et au Canada, puis exerce une prolifique activité de journaliste.


Jane Francesca Elgee, de deux ans le cadet de son frère aîné William. Publiées sous le pseudonyme de Speranza dans le journal The Nation, l’organe de presse du mouvement cofondé par Davis, ces poésies jouissaient d’une certaine estime dans le milieu littéraire irlandais. Les poèmes des Young Irelanders, que leur mère leur lit régulièrement, font, dès le plus jeune âge, partie intégrante de l’univers culturel dans lequel baignent les deux frères Oscar et Willie Wilde. Il verse par ailleurs dans l’érudition locale et écrit plusieurs ouvrages traitant de l’archéologie et du folklore irlandais. En 1855, la famille Wilde emménage au 1 Merrion Square, où leur fille Isola voit le jour deux ans plus tard.

La nouvelle résidence, à la hauteur de la notoriété grandissante du couple, lui permet de tenir un salon pour recevoir l’élite culturelle et médicale de la ville. Sa jeune sœur Isola meurt à 11 ans d’une méningite. Wilde lui a dédié le poème Requiescat. Cette découverte de l’hellénisme va, pour Wilde, de pair avec un approfondissement de ses conceptions esthétiques, qui commencent à se préciser. Il était dans la logique du système universitaire britannique qu’un élève aussi brillant intégrât l’une des prestigieuses universités anglaises. Oscar Wilde posing for a photograph, looking at the camera. He is wearing a checked suit and a bowler hat.

His right foot is resting on a knee high bench, and his right hand, holding gloves, is on it. The left hand is in the pocket. Pendant sa scolarité à Oxford, Wilde gagna rapidement une certaine renommée parmi ses condisciples pour son esthétisme affiché et son rôle dans le mouvement décadent. Dans sa chambre, les plumes de paon, les fleurs de lys ou de tournesol côtoyaient des porcelaines de Chine bleues, des photographies du pape et des gravures de peintres préraphaélites.

L’hostilité de certains étudiants contre ces excentriques qui se distinguaient par leurs poses languides et leurs costumes tape-à-l’œil pouvait parfois tourner à la provocation physique. Dès sa troisième année à Oxford, il avait définitivement posé les bases de son personnage de dandy et assis sa notoriété, qui reposait pour partie sur la distance désinvolte qu’il adoptait avec l’imposante institution qu’était l’université d’Oxford. Plusieurs professeurs d’Oxford exercèrent une influence décisive sur sa trajectoire. Il en connaissait des extraits par cœur et l’emporta avec lui en voyage jusque dans ses dernières années. La fin de son cycle oxonien fut couronnée de succès.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.