Typo et design pour écran PDF

Microsoft pour favoriser l’adoption de Windows 10 et collecter des données personnelles. Avec Windows 10, l’objectif de Microsoft était typo et design pour écran PDF faire oublier l’échec Windows 8, un peu comme Seven l’avait fait pour Vista. Pour y parvenir, l’éditeur a radicalement changé d’approche en proposant Windows 10 sous forme d’une mise à jour gratuite. La gratuité ne s’appliquait cependant que la première année.


Smartphones, tablettes, liseuses, ordinateurs… les écrans occupent une place de plus en plus importante dans notre quotidien. Vecteurs d’informations, ils se doivent d’offrir aux lecteurs un contenu esthétique et agréable à parcourir. Cet ouvrage didactique et technique met à disposition du lecteur des outils de conception typographique sur écran, à travers des études de cas et des tutoriels illustrés par de nombreux projets. Des professionnels du web et de la typographie expliquent de manière accessible la création de maquettes, de tableaux, de logos, de texte animé ou encore la réalisation de polices de caractères à l’aide du code informatique. Ce livre offre un véritable panorama des nouveaux principes de conception issus de la communication sur écran. Cet ouvrage aborde les thématiques suivantes : les polices de caractères sur écran (histoire, anatomie, création d’une police), le texte sur écran (taille d’écran et de polices, alignement, interligne, hiérarchie…), la publication numérique (étude des différentes pratiques de lecture sur écran), la typographie et les interfaces (interaction, navigation, affichage de données), les icônes et les logotypes (création d’icônes d’application, de logotypes animés…), l’animation et le code (création de GIF animés, utilisation du code pour créer un alphabet…).

Durant cette période, Microsoft devait donc maximiser l’adoption de son système, notamment afin de le monétiser via l’utilisation de ses services en ligne et la collecte de données. Mais la nécessité de réussir le lancement de Windows 10 n’a-t-il pas conduit Microsoft à des écarts de conduite ? C’est ce que pense l’EFF, une association de protection des consommateurs et de la vie privée. Et celle-ci n’est pas tendre vis-à-vis du géant du logiciel.

Un an après la sortie de Windows 10 et alors que Microsoft déploie la mise à jour Redstone, l’EFF récapitule toutes les critiques accumulées durant cette période et les lacunes restant à corriger, de son point de vue. L’association juge ainsi que Microsoft a clairement ignoré le choix des utilisateurs pour tirer le nombre de mises à jour vers Windows 10. Par le biais notamment de son outil GWX, constamment mis à jour et permettant d’afficher de façon récurrente sur le bureau des utilisateurs des incitations à migrer. L’EFF reproche aussi à Microsoft d’avoir exploité le système de mise à jour de Windows afin de pousser Windows 10. En mai, l’éditeur faisait de nouveau le forcing en concevant un pop-up de notification très peu ergonomique, mais favorisant les migrations. Maintes fois, avec chaque mise à jour, Microsoft a choisi d’employer des tactiques douteuses pour pousser les utilisateurs à télécharger un morceau de logiciel que beaucoup ne voulaient pas. Ce que les utilisateurs désiraient vraiment ne semblait pas importer » tacle l’EFF.

L’association n’a cependant pas terminé son inventaire. Outre ces pratiques discutables, elle attaque Microsoft pour son comportement en matière de vie privée. Il est dommage que Microsoft impose aux utilisateurs de choisir entre la vie privée et la sécurité ». Sur la base de ces différents griefs, l’EFF demande à Microsoft de corriger le tir en reconnaissant ses erreurs et en offrant de « réels opt-outs pour les utilisateurs qui le souhaitent, et de préférence dans un écran unifié.

This entry was posted in Bandes dessinées. Bookmark the permalink.