Tertullien théologien PDF

Auteur prolifique, catéchète, son influence fut grande dans l’Tertullien théologien PDF chrétien. En effet, il est le premier auteur latin à utiliser le terme de Trinité, dont il développe une théologie précise.


Tertullien est certainement l’un des Pères de l’Eglise les plus marquants. Auteur d’une quarantaine de traités dont trente ont été conservés, il mène son activité d’apologète, de défenseur de la foi contre les hérésies et d’exhortation chrétienne à la fin du second siècle et dans les deux premières décennies du troisième siècle, à Carthage. Son œuvre est considérable par sa force argumentative et par la fermeté de sa théologie. Il fait en particulier de la valeur de la création et de la chair une affirmation essentielle de la foi chrétienne contre la pensée gnostique et contre le marcionisme qui opposaient les réalités du monde et la promesse de salut. Ce
message reste tout à fait actuel. Mais Tertullien, qui s’est, semble-t-il, séparé de l’Eglise à la fin de sa vie, lui reprochant son laxisme en matière de morale, a été peu compris et peu transmis. A notre époque, encore, quoique largement réhabilité et cité par le concile Vatican II ou le Catéchisme de l’Eglise catholique, il demeure peu étudié au plan théologique. Ce livre entend contribuer à une meilleure connaissance de celui qui reste le premier grand théologien d’expression latine, celui de la radicalité de l’acte de foi en faveur de Dieu et tout autant de la création dont l’homme est le fleuron, de la chair qu’il a revêtue et qu’il destine à la résurrection.

Sa figure est toutefois controversée, car il rejoint le mouvement hérétique montaniste à la fin de sa vie. Il est, ainsi, avec Origène, un des auteurs à être étudié avec les Pères de l’Église sans en être un à proprement parler, car il n’a pas été canonisé par l’Église catholique. On connaît peu de choses de sa vie. Il naît à Carthage entre 150 et 160. Son père, centurion dans une légion de l’armée romaine : la cohorte proconsulaire, meurt très tôt. C’est vers 193 qu’il se convertit au christianisme. Il semble qu’il soit séduit par l’esprit de sainteté qu’il rencontre chez les chrétiens, par leur humilité, leur abnégation face aux persécutions et la hauteur de la doctrine évangélique.

This entry was posted in Santé, Forme et Diététique. Bookmark the permalink.