SAGA LOVE ANGELS: – Tome 4 – Cataclysme PDF

En raison de l’accès limité au réseau SAGA LOVE ANGELS: – Tome 4 – Cataclysme PDF, le projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne. En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page.


Tout est si calme. Tout est si paisible depuis deux mois. Seules les informations que je vois sur le poste de télévision me rappellent ce que nous venons de traverser. Ça et mon infirmité. Pourtant, même mon handicap ne parvient pas totalement à ternir mon bonheur. Grand-mère et Cyrios sont de retour du royaume des morts. Quant à Adrian et moi, nous filons le parfait amour. Aucune ombre n’est à déceler. Malgré tout, je n’oublie pas que le retour des revenants est annonciateur de notre fin. Mais tout est si parfait. Comment craindre le pire ?
Je n’arrive plus à déceler les dangers qui nous entourent. J’ai retrouvé le cœur et le cerveau d’une banale mortelle. Je vis des jours paisibles auprès de ceux que j’aime. Enfin presque… Le retour de grand-mère s’est vite fait remarqué. Interdiction pour Adrian et moi de vivre sous le même toit, et encore moins de dormir dans le même lit ! Ma majorité et le charme de mon Ange de l’ombre n’ont que très peu d’effets sur ma grand-mère ultra-protectrice ! Je la comprends. Elle a quitté une adolescente et retrouve une curieuse étrangère.
Je ne suis plus celle que j’ai été. Je suis peut-être redevenue humaine, mais rien n’est comme avant. J’ai mûri. J’ai découvert le visage de la mort, mais surtout celui de l’amour. Auparavant, je n’aimais guère les hommes. Je refusais même l’idée d’avoir un petit ami. Et me voilà aujourd’hui, transie d’amour pour un être immortel à la beauté diabolique. Grand-mère a bien du mal à se faire à ce lien qui nous unit. Même la vérité sur Adrian n’a pas réussi à la convaincre. Quant à celui que j’aime, il ne semble pas lui en vouloir.
Il ne cesse de parler de cette fin du monde. Il y a très peu de chance, voire aucune, que nous nous en sortions. Il me paraît donc logique de profiter de chaque instant. De faire ce que nous n’avons encore jamais fait. Je ne veux pas mourir sans avoir été consumée par la passion qui anime notre amour. Je veux connaître des sensations inconnues. Je veux sentir ses mains se poser sur mon corps. L’apocalypse est aux portes de notre monde, et je n’ai qu’une idée en tête : l’aimer jusqu’à ce que la mort nous emporte.
Il désire la même chose. Alors, pourquoi s’évertue-t-il à retarder ce moment ? Même si je suis frustrée de ne pas obtenir ce dont je désire, je ne lui en veux pas. Je ne peux pas. Mais je ne reculerais devant rien pour obtenir gain de cause. Il ne peut me refuser ce dont il a joui toute sa vie. Il se doit de m’accorder chaque plaisir, chaque moment qui renforceront notre union. Le ciel peut s’écrouler à tout instant. Je mourrais heureuse. Car je ne mourrais pas seule. Je m’éteindrais auprès de ceux que j’ai toujours aimés.

Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive.

En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica. En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques.

L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette. En 2007, Amazon commercialise Amazon Kindle, ou Kindle, qui permet à l’entreprise de se spécialiser dans la lecture numérique, alors qu’elle se concentrait jusque là sur l’édition numérique. 2008, la qualité de lecture sur l’écran des liseuses s’améliore considérablement. De nombreux éditeurs commencent dès lors à distribuer, sous format électronique, des livres tombés dans le domaine public.

This entry was posted in Etudes supérieures. Bookmark the permalink.