Recherche des bactéries dans les tissus animaux : guide pratique PDF

Il y a quarante ans, j’encadrais des travaux pratiques de zoologie pour des futurs agrégés de sciences naturelles à la fac de Caen. Je m’étonnais recherche des bactéries dans les tissus animaux : guide pratique PDF, quand je leur présentais des oiseaux naturalisés, que peu d’entre eux reconnaissent la pie, le merle ou le vanneau !


Ou bien les premiers auraient-ils enseigné aux seconds ? Bacilles Gram négatif, aérobies stricts, largement présents dans l’environnement. Rôle majeur dans les infections nosocomiales. Ce sont des bactéries de l’environnement, capables d’utiliser une grande variété de substrats comme source de carbone, ce qui leur confère un habitat très large. On les trouve dans le sol, les eaux et les boues. Elles sont capables de persister longtemps dans un environnement défavorable. Acinetobacter baumannii fait partie de la flore cutanée normale de l’Homme.

Bacilles Gram négatif présents dans les environnements aqueux. Les Aeromonas sont habituellement résistants à l’ampicilline, aux carboxypénicillines et aux uréidopénicillines. Bacilles Gram positif sporulés présents dans l’environnement. Pouvoir pathogène important pour Bacillus anthracis, agent du charbon. Suppurations diverses pour Bacillus cereus et quelques autres Bacillus. Bacillus_thuringiensis est largement utilisé dans la lutte biologique contre divers papillons dont les processionnaires du pin. Les Bacillus sont des bactéries de l’environnement largement répandues.

On trouve ces germes dans la terre, l’eau, l’air, sur les plantes, etc. Les Bacillus ne font pas partie des flores commensales de l’Homme, des plantes ou des animaux. Bactérie coccobacillaire Gram négatif, aérobie stricte. Produit une toxine responsable des quintes de toux. Antibiothérapie inefficace sur les symptômes, mais éradiquant la bactérie. Bordetella pertussis est très fragile et ne peut survivre dans le milieu extérieur. Cest une bactérie pathogène spécifique stricte de l’Homme, qui est retrouvée dans les voies respiratoires supérieures des patients.

Bactérie de forme hélicoïdale, transmise par les tiques, responsable de la maladie de Lyme. Certaines Borrelia ne sont pathogènes que pour les animaux. L’Homme est un hôte accidentel, contaminé par la morsure de tiques infectées. Les autres Borrelia sont responsables des borrelioses ou fièvres récurrentes, infections transmises par des arthropodes hématophages. Il n’existe aucun test sérologique sûr. Les tétracyclines sont les antibiotiques de choix.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.