Quelques conseils utiles aux élèves huissiers PDF

Au fait, comment on fait un procès ? Il va quelques conseils utiles aux élèves huissiers PDF soi que cette audience, vous l’aurez préparée. Non, ça ne va pas de soi ?


Une fois devant la porte, annoncez-vous distinctement. Soyez sobres. Frappez et dites : Maître Echinard ou Maître Un Tel, Huissier de Justice. Dans de semblables circonstances, point n’est besoin d’être disert. L’effet de surprise devra être total. Après le temps normal de la sidération, comptez de deux à dix minutes : des galopades en tous sens se feront entendre, des cris étouffés, des mouvements de panique, des bruits de meuble qu’on déplace, tout un affolement qui traduit bien aux yeux du juste la culpabilité des saisis. Restez calmes. Sachez attendre. Ayez la patience du chasseur embusqué.

Ma parole, il faut tout vous dire ! Relisez plusieurs fois votre dossier, pour vous imprégner des éléments qu’il contient. Une audience est un peu comme un oral : vous aller devoir exprimer  votre point de vue, le soutenir, et répondre aux questions que vous posera le juge. Méfiez vous de l’impression trompeuse que vous connaissez forcément votre dossier car vous l’avez monté vous même. Enfin, si vous avez bien suivi, vous aurez remarqué qu’à ce stade, le juge n’a pas vos pièces. Vous les lui laisserez à la fin de l’audience. Il faut donc lui préparer une copie des pièces à son attention.

Si vous ne pouvez pas en faire et lui laissez les originaux, il vous faudra venir les chercher au greffe une fois que le jugement aura été rendu. Certains greffes les renvoie par courrier, mais pas tous et la loi ne les y oblige pas. Le jour dit, rendez vous au tribunal. Soyez à l’heure, ça vous évitera bien des mésaventures. La salle d’audience est ouverte au public, vous pouvez vous faire accompagner, mais votre accompagnant devra rester sur les bancs du public quand votre affaire sera appelée.

L’organisation des audiences varie selon les tribunaux. S’ils vont tous parler avec une personne en robe qui consulte une liste et griffonne dessus, allez voir cette personne pour vous présenter à elle. Si les avocats restent assis à discuter entre eux, c’est qu’il y aura seulement un appel des causes. Patientez un peu et arrêtez de vous ronger les ongles. Le tribunal fera son entrée, annoncé généralement par une sonnette.

Levez vous, c’est un salut respectueux du tribunal, qui juge au nom du peuple français. C’est donc un représentant du souverain qui entre. S’il y en a d’autres, ce peut être des stagiaires, étudiants en droit, élèves avocats, futur greffier et magistrats, éventuellement un médiateur. Le magistrat du tribunal d’instance porte une robe noire avec une épitoge sur l’épaule gauche, sa robe étant doublée sur le devant de deux simarres en soie, qui descendent de chaque côté des boutons de la robe, tandis que la robe du greffier n’a ni épitoge ni simarre. Le juge déclarera l’audience ouverte et procèdera à l’appel des causes, c’est à dire la lecture du rôle. C’est un simple appel, comme à l’école.

This entry was posted in Cuisine et Vins. Bookmark the permalink.