Précis de philosophie des sciences PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le matérialisme implique une forme de naturalisme précis de philosophie des sciences PDF l’inverse n’est pas toujours vrai. Historiquement toutefois, ces deux conceptions du monde se sont développées conjointement. Le naturalisme s’inscrit dans une longue histoire, qui remonte à l’Antiquité, mais il est aussi devenu l’un des plus importants mouvements philosophiques actuels, largement prédominant dans les pays de langue anglaise.


Cet ouvrage aborde de manière pédagogique les grands domaines de la philosophie des sciences.
Pour en présenter les développements récents, il couvre aussi bien les questions relevant de la philosophie générale de l activité scientifique (qu est-ce qu une explication scientifique ? l unité des sciences est-elle un mythe ou un idéal ?…) que celles portant sur l épistémologie des sciences particulières (de quoi les mathématiques sont-elles l étude ? l économie est-elle une science empirique comme les autres ?…).
Ce précis constitue, pour les étudiants de Licence 3 et de Master en philosophie et en sciences, un support d approfondissement de leurs cours mais aussi de préparation aux épreuves d épistémologie des CAPES scientifiques. Il sera également utile aux doctorants et aux chercheurs confirmés qui souhaitent élargir ou actualiser leur savoir dans ce domaine.

Baruch Spinoza est parfois considéré comme le premier des philosophes naturalistes modernes dans la mesure où il est le premier à définir clairement la nature en tant que somme de tout ce qui existe et à refuser explicitement tout recours à des causes extérieures dans l’explication du monde. Selon Quine, il n’existe aucun point de vue transcendant sur le monde qui nous permettrait d’en savoir mieux et plus sur lui que ce que nous enseigne notre meilleure science du moment. Quine est, dans une large mesure, responsable de la prééminence actuelle du naturalisme chez les philosophes anglo-saxons car il a su en définir précisément la méthode et a développé une réflexion à son propos. Le naturalisme correspond chez lui à l’idée selon laquelle il n’existe pas de tribunal plus haut de la vérité que la science elle-même. Si de nombreux philosophes ont contribué au naturalisme et ont accepté la position générale de Quine, sa conception a néanmoins suscité de nombreuses réponses critiques de la part de ses successeurs.

This entry was posted in Santé, Forme et Diététique. Bookmark the permalink.