Penser l’éducation populaire : Humanisme et démocratie PDF

If you are a visitor of the website, please try to refresh it or come back in a few minutes. In case the problem persists, please contact us. Ce blog veut être celui de la liberté penser l’éducation populaire : Humanisme et démocratie PDF la parole et de la confrontation des idées.


Qu’est-ce que l’éducation populaire ? Quels enseignements tirer de sa riche histoire ? Quels sont ses fondements ? Son originalité ? Que peut-elle apporter aux processus éducatifs, à la vie sociale, à la vie associative, à la vie politique ? Comment doit-elle évoluer pour s’inscrire dans les réalités actuelles ? Cet ouvrage contribue à répondre à ces différentes questions grâce à des expériences personnelles et collectives, à des analyses étayées par des documents-clés. L’éducation populaire, idée vivante et actuelle, s’incarne dans des mouvements qui concourent à l’accès de tous aux savoirs, à la culture, dans un souci permanent du bien commun. Par l’éducation populaire, des citoyens s’engagent. Acteurs sociaux et créateurs de lien, leurs initiatives se traduisent dans des actions et/ou des recherches pour aboutir à des réponses sociétales durables. L’éducation populaire défend la liberté de penser, la solidarité, la coopération. Elle favorise la créativité. Elle privilégie le respect des règles démocratiques. Elle est une éducation pratique et théorique à l’humanisme et à la démocratie. Les temps actuels nous réaffirment sa profonde nécessité, l’utilité de s’y engager pour éviter, dans une société de compétition exacerbée, le risque de retour à des situations d’extrême violence généralisées.

Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait d’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide. Il est loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir. Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Elles s’appellent Pricilla Ludosky, Jacline Mouraud, Laetitia Dewalle, Mélodie Mirandella : alors que le gouvernement caricature les gilets jaunes en beaufs alcooliques, homophobes, racistes, violents, ce sont les femmes qui sont en première ligne dans les mobilisations de la France oubliée. Le nouveau monde est plus surement du côté des gilets jaunes que des « progressistes » macroniens.

Ceux-ci ne réalisent pas qu’ils se sont mis eux-mêmes, par leur suffisance, sur la trajectoire du « dégagisme » initié par Emmanuel Macron. Le chef de l’Etat est, pour sa part, à la remorque d’une société civile dont il se prétendait le produit. En réalité, Macron se révèle le vieux jeune homme du monde ancien, centralisé et vertical, qu’il disait vouloir enterrer. Que l’exécutif change de porte parole: Grivaux cache son incompétence derrière une carapace de mépris et d’arrogance . On annonce le gel pour trois ans des taxes sur les carburants à La Réunion ! Les métropolitains qui payent déjà avec leurs impôts pour assurer le niveau de vie de ces DOM-TOM sont donc considéré comme des vaches à lait !

Il y a de quoi être en colère. France est le pays au monde qui paye le plus d’impôts alors que ses services publics se détériorent. Mais cette expression services publics, qui souvent recouvre une vente forcée de ce dont nous n’avons pas besoin, ou de ce que nous fuyons -comme la télévision- ou bien de ce qui est inaccessible, ou bien de ce qui est d’une qualité déplorable comme la prétendue Éducation nationale, ou bien encore de ce que nous pourrions trouver ailleurs en mieux et en moins cher comme les assurances santé, n’empeste-elle par le soviétisme à plein nez ? Taxeurs, dépouilleurs, voleurs, rendez-nous notre argent ! Bonjour Ivan et bonjour à tous , je sais que je suis hors sujet et je vous demande de m’en excuser mais le pacte de l’ONU qui doit être signé en décembre est d’une importance majeure . Une pétition est en ligne . Beaucoup de personnes ne sont pas même au courant .

Il faut la faire circuler . Il y va de notre salut . C’est le constat immédiat que j’ai fait en me rendant sur plusieurs lieux de blocage. Il faut rappeler que des mecs tuent des femmes à raison de une tous les trois jours !

This entry was posted in Bandes dessinées. Bookmark the permalink.