Nouveau voyage aux isles de l’Amérique. T. 3 (Éd.1722) PDF

Motif : Cet article met mal à l’aise. Vous êtes invité à le compléter pour expliciter son admissibilité, en y apportant des sources secondaires de qualité, ainsi nouveau voyage aux isles de l’Amérique. T. 3 (Éd.1722) PDF’à discuter de son admissibilité. Préciser le motif de la pose du bandeau.


Nouveau voyage aux isles de l’Amérique. T. 3 / , contenant l’histoire naturelle de ces pays, l’origine, les moeurs, la religion et le gouvernement des habitans anciens et modernes, les guerres et les événemens singuliers qui y sont arrivez… le commerce et les manufactures qui y sont établies… [Par le P. J.-B. Labat]
Date de l’édition originale : 1722
Sujet de l’ouvrage : Région caraïbe — Descriptions et voyages — Ouvrages avant 1800

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Créez une section « Admissibilité » en page de discussion de l’article en y précisant le motif de la pose du bandeau. La pratique de l’esclavage et du commerce des esclaves était autorisée par toutes les législations anciennes, y compris la loi juive qui y met de fortes restrictions comme le respect du Chabbat pour les esclaves. Au Moyen Âge, l’Église essaye à plusieurs reprises d’imposer l’interdiction aux Juifs du commerce et de l’emploi d’esclaves chrétiens. Compagnies des Indes britannique, française et néerlandaise favorisent, réglementent puis interdisent la traite des esclaves à laquelle ont participé quelques marchands juifs. Article détaillé : Esclavage dans le judaïsme.

La langue hébraïque ne possède pas de terme propre signifiant « esclave ». Le mot eved est construit sur la racine avad qui veut dire « travailler » et est traduit selon le contexte et le traducteur par « serviteur », « travailleur » ou « esclave ». Joseph est vendu par ses frères, Ch. Hébreux sont eux-mêmes décrits dans la Bible comme esclaves chez les Égyptiens. Et s’il fait tomber une dent à son esclave, homme ou femme, il le mettra en liberté, pour prix de sa dent. Le commerce des esclaves était autorisé par toutes les législations anciennes et médiévales.

Au troisième concile d’Orléans, en 538, un décret rappelle l’interdiction pour les Juifs de posséder des esclaves chrétiens et même des serviteurs chrétiens. Szabolcs en 1092, à Gand en 1112, lors du concile de Narbonne en 1227 puis à Béziers en 1246. Après cette date, la nécessité d’une telle interdiction semble avoir disparu. Dans son Histoire des Juifs, l’historien médiéviste Salomon Grayzel écrit :  Les Juifs furent parmi les plus importants marchands d’esclaves. Juifs visitant son royaume, les autorisant à pratiquer le commerce d’esclaves, pourvu que ceux-ci n’aient pas été baptisés. De nombreux chrétiens trafiquent des esclaves avec les Juifs. En 1100, des Juifs s’acquittent de cette taxe pour chaque esclave détenu par eux à Coblence.

Cependant, des empereurs carolingiens autorisent les juifs à garder des esclaves sans être baptisés. Europe occidentale, les Amériques et l’Afrique occidentale. Un  très petit nombre de Juifs  profitant de leurs connaissance du commerce international de l’époque se sont alors livrés à la traite des esclaves. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète.

This entry was posted in Livres pour enfants. Bookmark the permalink.