Nice : Cité d’histoire, ville d’art PDF

L’Ancien Palais des archevêques qui abrite le musée. Le musée d’art et d’histoire de Narbonne, principal musée de la ville, prend place au sein du palais des archevêques de Narbonne et présente des collections de beaux-arts et d’arts décoratifs. Il est particulièrement connu nice : Cité d’histoire, ville d’art PDF ses collections de faïence ancienne et son remarquable ensemble de peintures orientalistes.


Découverte de Nice, son histoire, la vieille ville, ses monuments, son patrimoine artistique, ses musées. « Copyright Electre »

Il est, avec le Musée archéologique de Narbonne, l’un des deux principaux musées de Narbonne. C’est à la Révolution qu’apparaît le projet de création d’un Musée public dans le Palais des Archevêques. Plusieurs salles conservent encore leur aspect original et leur décorations. Restaurées en 2004, deux salles sont consacrées à l’exposition des œuvres orientalistes du musée. Philippe III et Philippe IV d’Espagne, et peu représenté dans les collections françaises.

Consuls de Narbonne de 1596, 1600, 1603 et 1607. Les Consuls, élus pour un an, étaient habituellement au nombre de six et administraient la ville et son territoire. Issus de différents corps de métiers, ils représentaient la communauté des habitants. Capitouls à Toulouse, les Consuls se faisaient portraiturer en groupe, généralement autour d’une figure religieuse.

Chambre du Roi Elle fut décorée pour accueillir le roi Louis XIII, qui faisait la guerre au Roussillon. Des boiseries polychromes et dorées, ainsi que des peintures murales accompagnent ce plafond. Au sol est insérée une mosaïque gallo-romaine à labyrinthe, découverte en 1857 au pied des fortifications de la ville. Narbonne, légua toute sa collection d’œuvres et objets d’art au musée. 1850 par Alexandre Denuelle, d’après des dessins de Viollet-le-Duc.

This entry was posted in Art, Musique et Cinéma. Bookmark the permalink.