Mon chemin, le chemin des nuages blancs PDF

2008 12 Osho center, Pune, India. Il vécut d’abord en Inde puis dans d’autres pays dont, principalement, les États-Unis où il fonda un centre spirituel en Oregon. Il a inspiré le mouvement qui mon chemin, le chemin des nuages blancs PDF pris son nom :  Osho . Orient et les découvertes scientifiques de l’Occident.


Cet ouvrage est certainement celui qui dévoile le plus clairement l’enseignement d’Osho Rajneesh. L’auteur y exprime sa vision et ses concepts les plus profonds avec une grande limpidité. Il traite de l’amour et de la relation amoureuse, de l’éducation des enfants, de la solitude, de l’ego, et bien sûr de la recherche spirituelle.

Osho a expliqué que son nom dérive du mot  océanique  de William James, lequel signifie  se dissoudre dans l’océan . Océanique  décrit l’expérience, dit Osho, mais quid de la personne qui fait cette expérience ? Ses parents étant très occupés, ce sont ses grand-parents qui l’élèvent durant toute son enfance et lui laissent une liberté absolue. Osho, dans son  Autobiographie d’un mystique spirituellement incorrect , se montre plein de reconnaissance envers eux. C’est au cours de ses études qu’il atteint l’éveil. Il commence à donner des conférences en 1966. Osho, à l’instar de Gurdjieff, est réputé notamment pour sa personnalité charismatique et son éloquence extraordinaire.

Après avoir enseigné plusieurs années en tant que maître de conférences dans deux universités en Inde, Osho décide de quitter l’enseignement pour se consacrer entièrement à des conférences, qu’il donne massivement partout à travers le monde. Après deux ans et demi durant lesquels il observe un vœu de silence, il arrive aux États-Unis en 1981, en partie pour recevoir des soins médicaux. Ses méthodes sont inspirées de traditions tantriques et seront enseignées dans les centres ou  universités Osho  dans le monde. Osho Rajneesh décède en Inde en 1990 après avoir résidé quelques années dans son âshram des États-Unis et être retourné vivre en Inde en 1987. Officiellement, son enseignement cherche à promouvoir une certaine  célébration de la vie  plutôt que le  renoncement au monde  préconisé dans les grands courants spirituels.

La volonté d’Osho était de créer un homme nouveau,  Zorba le Bouddha , qui serait à la fois un bon vivant comme Zorba le Grec, et un sage comme Bouddha. L’enseignement d’Osho consiste à nous inviter à sortir de notre forteresse intellectuelle qu’est notre mental, afin de s’installer dans notre cœur. Il nous invite en outre à trouver un équilibre entre notre monde intérieur et le monde extérieur. Vous êtes coincé dans la tête. Et il n’y a qu’une solution : quitter votre bastion intellectuel, vous enraciner dans le cœur. Toutes vos difficultés s’effaceront, ce ne sont que des projections mentales.

This entry was posted in Bandes dessinées. Bookmark the permalink.