Manuel de chimie agricole et de physiologie végétale et animale appliquée à l’agriculture PDF

Engrais composés manuel de chimie agricole et de physiologie végétale et animale appliquée à l’agriculture PDF en big-bags de 600 kg. Engrais composés conditionnés en gros sacs de 600 kg.


Manuel de chimie agricole et de physiologie végétale et animale appliquée à l’agriculture / par A. Proost,…
Date de l’édition originale : 1884
Sujet de l’ouvrage : AgricultureChimie agricole

Ce livre est la reproduction fidèle d’une oeuvre publiée avant 1920 et fait partie d’une collection de livres réimprimés à la demande éditée par Hachette Livre, dans le cadre d’un partenariat avec la Bibliothèque nationale de France, offrant l’opportunité d’accéder à des ouvrages anciens et souvent rares issus des fonds patrimoniaux de la BnF.
Les oeuvres faisant partie de cette collection ont été numérisées par la BnF et sont présentes sur Gallica, sa bibliothèque numérique.

En entreprenant de redonner vie à ces ouvrages au travers d’une collection de livres réimprimés à la demande, nous leur donnons la possibilité de rencontrer un public élargi et participons à la transmission de connaissances et de savoirs parfois difficilement accessibles.
Nous avons cherché à concilier la reproduction fidèle d’un livre ancien à partir de sa version numérisée avec le souci d’un confort de lecture optimal. Nous espérons que les ouvrages de cette nouvelle collection vous apporteront entière satisfaction.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.hachettebnf.fr

Les Égyptiens, durant des milliers d’années, ont utilisé les riches limons apportés par les crues du Nil pour enrichir et entretenir les sols. Elle est préparée à partir des vidanges des fosses d’aisances des grandes villes dans des usines spécialisées qui étaient aménagées en périphérie. Justus von Liebig affirme dans sa Chimie organique appliquée à la physiologie végétale et à l’agriculture que les plantes contiennent des sels minéraux, et qu’elles ont extrait des substances minérales du sol. Il conclut à la nécessité de restituer à la terre les sels dont elle a été privée progressivement par l’absorption végétale. On commence à fabriquer des engrais azotés et potassiques à Valenciennes en 1838. La Première Guerre mondiale détermine un bouleversement complet du marché des engrais azotés.

Commission européenne et de l’Agence européenne de l’environnement. Des tendances équivalentes sont mesurées dans d’autres parties du monde. NPK si les trois sont associés. Sinon, on parle également des engrais binaires NP, NK, PK ou d’engrais simples s’ils sont constitués d’un seul de ces éléments N ou P ou K .

Ces éléments secondaires se trouvent habituellement en quantité suffisante dans le sol, et ne devraient être ajoutés qu’en cas de carence, la plupart devenant toxiques, à faible dose, au-delà d’un seuil variant selon les éléments, certaines synergies entre éléments, et selon le pH du sol. Les plantes ont besoin de quantités relativement importantes des éléments de base, les macro-éléments. L’azote, le phosphore et le potassium sont donc les éléments qu’il faut ajouter le plus souvent aux sols pauvres ou épuisés par l’agriculture intensive. Ces ressources sont consommées par les plantes et ne se reconstituent pas entièrement par la jachère. On trouve de l’azote dans le sang séché, dans les tontes de gazon ou dans le purin d’orties. Le phosphore est extrait principalement des roches phosphatées, on le trouve également dans la poudre d’os ou dans les fientes. Utilisé en excès, il est un facteur d’eutrophisation de l’eau.

Le potassium se trouve dans la cendre de bois, qui peut par ailleurs contenir des métaux lourds, ou des radionucléides dans certaines régions. La chaux calcique est un amendement agricole et une source de calcium. La chaux dolomitique fournit du calcium et du magnésium. Le soufre est généralement présent en quantité suffisante dans le sol. Les engrais peuvent être de trois types: organiques, minéraux et organo-minéraux. Les engrais organiques sont généralement d’origine animale ou végétale. Ils peuvent aussi être synthétisés, comme l’urée.

Les premiers sont typiquement des déchets industriels, tels que des déchets d’abattoirs: sang desséché, corne torréfiée, déchets de poissons, boues d’épuration des eaux. Le principe de l’engrais vert reprend la pratique ancestrale qui consiste à enfouir les mauvaises herbes. Elle s’appuie sur une culture intermédiaire ou dérobé, enfouie sur place. Les engrais minéraux sont des substances d’origine minérale, produites par l’industrie chimique, ou par l’exploitation de gisements naturels de phosphate et de potasse. On distingue les engrais simples, ne contenant qu’un seul élément nutritif, et les engrais composés, qui peuvent en contenir deux ou trois. L’appellation des engrais minéraux est normalisée, par la référence à leurs trois composants principaux : NPK. Les engrais simples peuvent être azotés, phosphatés ou potassiques.

Les engrais binaires sont notés NP ou PK ou NK, les ternaires NPK. Les contraintes d’entreposage de la forme nitrate incitent les distributeurs d’engrais à se tourner vers des formes ammoniacales uréïques. Les engrais organo-minéraux résultent du mélange d’engrais minéraux et d’engrais organiques. Les autres constituants du fertilisant, sels simples et minéraux, apportant N. Noter que la matière organique présente dans certains engrais liquides n’est plus stable une fois celui-ci dilué : elle entre en décomposition sous l’effet des bactéries et la prolifération de celles-ci bouche les canalisations et orifices de sortie. La cuve souple doit être munie d’un dispositif d’étanchéité sous-jacent constituant un bassin de rétention. Conseils : le terrain doit être préalablement aplani et dégagé de toutes aspérités.

This entry was posted in Calendriers et Agendas. Bookmark the permalink.