Lettre sur la vie contemplative (L’échelle des moines). Douze méditations PDF

Un article lettre sur la vie contemplative (L’échelle des moines). Douze méditations PDF Wikipédia, l’encyclopédie libre. Pères de l’Église, inspiré du modèle judaïque PaRDeS. Article détaillé : Quatre sens de l’Écriture. 220 de notre ère par Origène.


Des Écritures saintes sont préalablement sélectionnées et le lieu choisi est propice à la prière. Avant de lire, il est important de se préparer progressivement à la transition entre l’état d’esprit normal et un état contemplatif et priant. Une fois préparé, il est temps de commencer la prière. Lire le passage lentement plusieurs fois. Réfléchir sur le texte du passage, et sur la manière de l’appliquer dans sa vie. Réfléchir autour d’expressions ou de mots particuliers qui semblent avoir une signification particulière. Il ne faut pas confondre cela avec l’exégèse, mais c’est une lecture très personnelle de l’Écriture et son application à sa propre vie.

Répondre au passage en ouvrant son cœur à Dieu. Cela n’est pas un exercice intellectuel, mais plutôt le début d’une conversation avec Dieu. C’est une libération de ses propres pensées, à la fois quotidiennes et saintes. Cela consiste à écouter Dieu nous parler. Ouvrir notre esprit, notre cœur et notre âme à l’influence de Dieu.

Toute conversation doit autoriser les deux parties à communiquer, et cet acte qui n’est pas particulièrement familier autorise à s’ouvrir à l’écoute de Dieu. Elle permet de se forger une mentalité biblique et d’accueillir le message de bonheur que Dieu nous transmet par le témoignage des croyants qui ont écrit la Bible. Il existe diverses manières de faire cette Lecture, mais elles reposent toutes sur une même exigence : rester proche du texte biblique. P80 Augustin pose là les fondements de la  lectio divina  qui deviendra la source quasi unique, ou du moins essentielle, de la prière monastique.

This entry was posted in Droit. Bookmark the permalink.