Lettre a Madame Erignac PDF

La prison de la Santé, photographiée depuis un étage élevé de l’hôtel Marriott Rive Gauche. La décision de construire cette prison est prise à cause de la nécessité de démolir la prison des Madelonnettes trop exiguë et située sur le tracé de la future rue Turbigo. Au départ, on compte 500 cellules, portées à lettre a Madame Erignac PDF 000 en 1900, à la suite de la fermeture de la prison parisienne de la Grande Roquette. Elles font 4 mètres de long, 2,5 de large et 3 de hauteur.


On compta jusque 2 000 détenus, répartis en quatorze divisions. Une des particularités de la Santé aujourd’hui est que, jusqu’en 2000, les détenus étaient répartis par origine géographique et ethnique à l’intérieur de la prison. Ces blocs ont été récemment l’objet d’une rénovation d’ampleur. La prison de la Santé est, de nos jours, la dernière prison intra-muros de Paris. Entrée principale de la prison au 42, rue de la Santé.

Façade nord de la prison de la Santé, photographiée depuis le boulevard Arago. Le 21 juillet 2014, la prison de la Santé ferme ses portes pour des travaux de rénovation qui dureront jusqu’en 2019, pour un coût estimé à 800 millions d’euros. Le quartier bas bâti autour du panoptique sera entièrement réhabilité. L’emprisonnement des  personnalités  condamnées est également une des spécificités de la Santé. Le quartier où ces personnes sont affectées est appelé le  quartier des particuliers  par l’administration, ou souvent  quartier VIP  par les médias. 1927 : Léon Daudet s’évade treize jours après son incarcération avec Joseph Delest grâce à un faux ordre de libération donné au directeur de la prison. Ce sont les seules évasions connues de cette prison.

This entry was posted in Scolaire et Parascolaire. Bookmark the permalink.