Les Vies parallèles, tome 5 : Aristide-Caton l’Ancien ; Philopoemen Flamininus PDF

46 et mort vers 125, est un philosophe, biographe, moraliste et penseur majeur de la Rome antique. Phocide, proche de Delphes en Grèce. Eusèbe de Césarée y font référence. Il fait un voyage à Delphes, les Vies parallèles, tome 5 : Aristide-Caton l’Ancien ; Philopoemen Flamininus PDF Ammonios et Néron, puis un autre à Alexandrie.


Vers 100-102, il commence l’immense cycle de ses Vies parallèles. Une page des Vies parallèles imprimée à Rome en 1470, collection de l’université de Leeds. Traditionnellement partagée entre les Vies parallèles d’une part et les Moralia de l’autre, l’œuvre de Plutarque se signale tout d’abord par son abondance. D’où le traitement détaillé qu’il consacre à son personnage.

Même si Plutarque déforme la vérité, il est en général aussi fiable que ses sources, et parfois d’une grande valeur. Il ne montre aucun parti pris dans son traitement des Grecs et des Romains, aucune flatterie pour le pouvoir de Rome, alors dominant, ni de vanité pour la gloire passée de sa propre nation. Nous avons perdu la première paire, consacrée à Épaminondas et Scipion l’Africain. Berguin, les Vies parallèles sont une illustration et le couronnement des Œuvres Morales, ses héros étant traités comme des modèles de vertu que Plutarque se propose à lui-même et invite ses lecteurs à suivre.

De plus, les Vies sont ponctuées de digressions morales. Il considère parfois que son héros a tort et explique pourquoi. Les Vies parallèles sont l’œuvre la plus connue de Plutarque. La philosophie de Plutarque est assez éclectique bien qu’il se réclame surtout de Platon. Le nom de  Pseudo-Plutarque  est un nom conventionnel donné aux auteurs inconnus d’un certain nombre de pseudépigraphes attribués à Plutarque. Dans les dialogues De la face qui paraît sur la Lune et Sur les sanctuaires dont les oracles ont cessé des Œuvres morales, Plutarque expose une physique originale.

Ses écrits révèlent également une bonne connaissance des différentes théories cosmologiques grecques. Les écrits de Plutarque eurent une énorme influence sur la littérature européenne, notamment française et anglaise. William Shakespeare, notamment Jules César, Antoine et Cléopâtre, Coriolan ou Timon d’Athènes. La phrase célèbre de Montaigne :  Une tête bien faite vaut mieux qu’une tête bien pleine. Dans son roman de science-fiction Frankenstein ou le Prométhée moderne, Mary Shelley montre la créature créée par le docteur Frankenstein en butte au rejet et à l’horreur.

This entry was posted in Beaux livres. Bookmark the permalink.