Les vertiges de l’emploi PDF

Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Certaines sont de véritables phobies, au sens psychiatrique du les vertiges de l’emploi PDF, pour d’autres, il s’agit surtout de réaction de peur ou d’appréhension.


Cette phobie est plus une peur de la noyade qu’une peur de l’eau. Peur de l’obscurité et du noir. Peur de l’étouffement, notamment par des angines de poitrine. Arachibutyrophobie – Peur d’avoir du beurre de cacahuètes collé au palais.

Atélophobie – Peur de l’imperfection, de ne jamais être assez bien. Peur du cœur ou peur d’un développement d’une maladie cardiovasculaire. Peur du contact et de la vue du sang. Hydrophobie – Peur morbide de l’eau. Peur d’être pris de diarrhées impérieuses en public, en dehors de chez soi, et de ne pas arriver à se retenir.

Peur de la saleté, de la contamination par les microbes. Cette phobie désignerait aussi la peur excessive des lois. Peur des hôpitaux, cliniques et centres de soin en général. Peur des ou de certaines situations sociales. Spélaionophobie – Peur des grottes et des sous-sols.

Peur de la mer, des océans. Thalassophobie : peur des profondeur, peur des fonds marins. Lépidophobie – Peur excessive des papillons. Peur morbide de l’eau, en tant que symptôme de la rage. Article détaillé : Liste des termes anti-ethniques et anti-nationaux. Le suffixe -phobie est utilisé pour suggérer quelque sentiment particulier d’anti-ethnicité ou anti-démographique, par exemple américanophobie, europhobie, francophobie et hispanophobie. Sentiment de mépris ou d’hostilité à l’égard des hommes.

This entry was posted in Tourisme et Voyages. Bookmark the permalink.