Les sites archéologiques : Le patrimoine mondial de l’UNESCO PDF

The Future of the World Heritage Convention for Marine Les sites archéologiques : Le patrimoine mondial de l’UNESCO PDF. Cet article recense les sites inscrits au patrimoine mondial en Italie.


En 1972, l’Unesco a adopté la Convention pour la protection du patrimoine culturel et naturel de l’humanité, Convention qui fut ratifiée par plus de cent cinquante pays. Cette série de trois volumes célèbre le succès de l’initiative en décrivant en détail les trois cents sites les plus significatifs parmi plus de sept cents aujourd’hui placés sous la tutelle de l’Unesco. Chaque volume correspond à une approche thématique : architecture, nature et archéologie. Le premier volume, Les Monuments, explore des sujets d’extraordinaire intérêt urbanistique et culturel, du château de Versailles à la Cité interdite de Pékin. Le deuxième, Les Sites naturels, est consacré aux principaux milieux naturels protégés de notre planète, lieux où sont encore visibles les traces de ce que devait être l’Eden. Ce volume, qui traite d’ensembles archéologiques répartis sur les cinq continents, présente une sélection de cent sites parmi les cent quatre-vingt-huit inscrits dans la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco clans soixante-six pays du monde. Nous avons tenté de présenter le panorama le plus complet possible des civilisations anciennes, sans omettre toutefois les lieux où ont vu le jour les premières manifestations figuratives. La forte influence de l’héritage que nous ont transmis les grandes cultures de l’Antiquité nous a inévitablement conduits à porter l’accent sur les témoignages laissés par l’Egypte ancienne, par le monde gréco-romain et, traversant l’Atlantique, par les grandes civilisations précolombiennes. De splendides photographies réalisées par les meilleurs professionnels, des cartes de localisation des sites décrits accompagnent les textes précis et scientifiquement à jour. A la fin du volume, un index alphabétique détaillé permet la recherche rapide des sites abordés.

L’Italie a également soumis 37 sites à la liste indicative : 25 culturels, 9 naturels et 3 mixtes. Les sites suivants sont inscrits au patrimoine mondial. Castel del Monte BW 2016-10-14 12-26-11 r. Vue sur le ponte Vecchio à Florence. Site transfontalier avec la Croatie et le Monténégro. 4 sites en Italie : cité fortifiée de Bergame, cité fortifiée de Peschiera del Garda, forteresse de Palmanova.

Villa Deste park Rometta 2011 2. Vicenza panorama Basilica Palladiana 19-10-08 f01. Catania BW 2012-10-06 11-32-08 2 fj. Roman fresco Villa dei Misteri Pompeii 001.

Les sites suivants sont inscrits sur la liste indicative. 01 Lucca seen from Torre Guinigi. 1 site en Italie : Montecatini Terme. Rechercher les pages comportant ce texte. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Des passages de cet article sont obsolètes ou annoncent des événements désormais passés. L’Unesco s’efforce de respecter un équilibre entre continents dans la localisation du patrimoine mondial.

C’est encore le cas, mais l’apparition des sites naturels exceptionnels contribue à une harmonisation géographique. Conceptions antiques : les Sept Merveilles du monde. 1972 : Convention pour la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel. 1976 : création du Comité du patrimoine mondial. 1978 : premiers sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial. Le patrimoine est l’héritage du passé dont nous profitons aujourd’hui et que nous transmettons aux générations à venir. Nos patrimoines culturel et naturel sont deux sources irremplaçables de vie et d’inspiration.

This entry was posted in Loisirs créatifs, décoration et bricolage. Bookmark the permalink.