Les principes de la mécanique quantique PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Mesure de la position d’les principes de la mécanique quantique PDF ensemble de particules étant dans le même état superposé.


Comme tout vecteur de tout espace vectoriel, ce vecteur admet une décomposition en une combinaison linéaire de vecteurs selon une base donnée. Le carré de la norme de chacun de ces vecteurs représente la probabilité de présence de la particule à une position donnée. Cette combinaison linéaire est nommée état de superposition, car la particule peut être vue comme étant simultanément, avec des probabilités diverses, en plusieurs endroits. Article détaillé : Réduction du paquet d’onde.

L’état de superposition est une conséquence purement mathématique de la théorie quantique. Il convient d’être très prudent quand on parle de particules  à plusieurs endroits en même temps  ou de chat  à la fois mort et vivant , car c’est appliquer des termes classiques, probablement inappropriés, à un état purement quantique. Selon l’interprétation de Copenhague de la mécanique quantique, l’état quantique n’a pas de sens physique avant l’opération de mesure. Seul l’état projeté, après la mesure, a un sens physique. Ainsi, selon cette interprétation, il est vain de rechercher une signification physique à ce qui n’est et ne doit rester qu’une pure formule mathématique.

Selon la théorie d’Everett, défendue également par David Deutsch, l’état de superposition admet une interprétation physique. Les états superposés existeraient dans une infinité d’univers parallèles : la particule serait à une certaine position dans un univers, et à une autre dans un autre univers. Cette position est cependant inconnue de l’expérimentateur et n’est révélée que lors d’une mesure. Des particules préparées de la même façon ont alors la même fonction d’onde mais des positions différentes.

Aucune interprétation ne fait aujourd’hui l’unanimité des physiciens. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 20 janvier 2019 à 13:36. Cet article traite des postulats de la mécanique quantique. La description du monde microscopique que fournit la mécanique quantique s’appuie sur une vision radicalement nouvelle, et s’oppose en cela à la mécanique classique.

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Ils sont purement formels, opératoires, en ce qu’ils décrivent les opérations adéquates, mais sans permettre de les interpréter, ni a fortiori d’expliquer pourquoi elles permettent de décrire les phénomènes et même de les prédire. Dans ce but, de nombreuses théories aussi sérieuses que farfelues ont vu le jour. Une autre solution à cette problématique est le fait d’accepter la mécanique quantique et ces  problèmes de déterminisme , mais, en opposition à l’École de Copenhague, de ne pas accepter le caractère fondamental des postulats de la mécanique quantique. Cette solution est très peu connue dans le monde non scientifique et possède encore un grand nombre de détracteurs.

This entry was posted in Adolescents. Bookmark the permalink.