Les papiers d’un laboureur au siècle des lumières PDF

Restif de La Bretonne, écrivain les papiers d’un laboureur au siècle des lumières PDF. Devenu ouvrier typographe à Auxerre et Dijon, Nicolas Restif de La Bretonne s’installe à Paris en 1761 : c’est alors qu’il commence à écrire.


Sa vie personnelle est compliquée et il est sans doute indicateur de police. Cependant, l’œuvre majeure de Restif de la Bretonne est sa vaste autobiographie, Monsieur Nicolas, en huit volumes échelonnés entre 1794 et 1797. Le couple a huit autres enfants, en particulier Marie-Geneviève, née le 26 décembre 1738, et Pierre, né le 21 août 1744, qui prendra la succession de son père à la ferme. Ancienne librairie Fournier à Auxerre où Restif de La Bretonne travailla comme apprenti, puis comme compagnon imprimeur. Mis en pension chez sa demi-sœur Anne à Vermenton en juillet 1745, le jeune Nicolas va ensuite à Joux, chez le maître d’école Christophe Berthier, en octobre. Restif est, de santé très délicate, destiné à l’origine à l’Église, mais il semble qu’il soit plutôt un coureur de jupons, ce qui le fait renoncer à la prêtrise. Il a prétendu s’être marié en mars 1759 avec une jeune Anglaise, Henriette Kircher, désireuse d’acquérir la nationalité française dans le cadre d’un épineux procès d’héritage.

This entry was posted in Sports et passions. Bookmark the permalink.