Les Innovations sociales PDF

Si vous pensez qu’il s’agit d’une erreur du serveur, veuillez contacter le webmestre. Soustrait en lisière du bois de la Cambre à Bruxelles, les Innovations sociales PDF Théâtre de Poche, qui fêtera cette saison ses 66 ans, est un lieu enchanteur et incontournable du paysage théâtral Belge. Voici ce que vous y trouverez.


Une salle de 250 places, un feu ouvert et une équipe chaleureuse qui défend passionnément une programmation audacieuse et engagée. En prise directe avec l’actualité, le Théâtre de Poche crée des spectacles aux textes contemporains en privilégiant des points de vue progressistes s’ouvrant systématiquement, à la rencontre et à la confrontation d’idées. Il invite le spectateur au débat, en n’hésitant pas à le brusquer parfois, à l’émouvoir souvent, à le faire rire. Initiateur de nombreux projets, le Poche fut le penseur de cette formidable idée de favoriser l’accès à la culture pour tous et même aux plus démunis: idée de l’Article 27. Depuis toujours, une attention spécifique est portée aux jeunes, non seulement à travers la programmation, qui souhaite, montrer à chaque nouvelle génération que ce qui se passe sur scène peut la concerner de près, mais aussi grâce aux nombreuses initiatives pédagogiques entreprises auprès des écoles.

Faut-il rappeler aussi que c’est au Poche qu’ont été créé pour la première fois en français, avec Fanny Cottençon, ces belles accolades féministes que furent Les Monologues du Vagin ? Que c’est aussi le Poche qui a répondu au vœu de l’auteur Ahmadou Kourouma de faire jouer son texte Allah n’est pas obligé en Afrique et particulièrement là où des enfants sont engagés dans des conflits armés à l’Est de la R. Le Poche enfin partenaire incontournable de la Ligue des droits de l’Homme, d’Amnesty International et de tant de campagnes associatives contre l’intolérance, l’exclusion économico-sociale, l’homophobie, le harcèlement à l’école et tant d’autres formes de discrimination. Aujourd’hui, le Poche s’identifie avec ses acteurs, metteurs en scène, comédiens de talent, comme un « Théâtre pour la Cité » qui fait résonner l’actualité avec ses inégalités sociales, ses folies, ses contradictions et ses possibles transformations. Car au Poche on croit encore et toujours que jouer c’est faire la nique à la fatalité, c’est résister à la bêtise, à l’arbitraire, à l’impuissance. En 1951, Roger Domani fonde le Théâtre de Poche, à la chaussée d’Ixelles, dont il partage la direction avec Roland Ravez. Roger Domani avait un besoin de théâtre, comme il avait un besoin de manger.

Infatigable découvreur, Domani ne cesse de prospecter la planète à l’affût de nouveautés. La Prochaine Fois je vous le chanterai de J. En 1964, lors d’une tournée au Zaïre, Roger Domani  fait la rencontre de Roland Mahauden, qui lui succèdera, en 1992 à la tête du Théâtre de Poche. Ensemble, ils créent le Ballet National Folklorique du Congo, parcourant plus de 15.

000 kms de brousse, dans un Zaïre déboussolé, en pleine rébellion. En 1966 le Théâtre de Poche emménage au Bois de la Cambre dans les locaux d’un club de pétanque. Roger Domani ouvre, avec Roland Mahauden, son nouveau théâtre dans un répertoire très contemporain. C’est l’hiver et la chape de béton qu’ont coulé eux-mêmes Roger Domani et Roland Mahauden n’a pas eu le temps de sécher.

Pour la première de Insulte au Public, le gratin bruxellois, en smoking et vison, se presse à ce spectacle d’inauguration du nouveau Poche et se voit obliger de gagner la salle de spectacle sur des planches de bois jetées à la hâte sur le sol. Dès 1967, Roger Domani se tourne vers de jeunes auteurs et metteurs en scène talentueux : Ginsberg, Arrabal, Saunders, Topor, Lodewijk de Boer, Adrian Brine, avec lesquels il se lie d’une amitié infaillible forgée dans la confiance. Le Poche va de succès en succès. En 1970, le Poche se livre à diverses expérimentations théâtrales dont certaines seront triomphales : Ils passèrent des menottes aux fleurs de Arrabal, où l’on voit pour la première fois des comédiens nus sur scène. La Police bruxelloise suivra, chaque soir, le bon déroulement du spectacle s’assurant notamment de la majorité d’âge des spectateurs. 1976, le Théâtre de Poche fête son 25ème anniversaire.

Pour l’occasion, Derek Goldby met en scène l’Eveil du Printemps de F. Roger Domani avertit les spectateurs « craignez l’Hitler qui dort en vous « . En 1992, Roger Domani choisit de s’écarter du Théâtre de Poche et passe le flambeau à Roland Mahauden qui poursuit le travail de son prédécesseur. 22 ans plus tard, alors que le bâtiment bat de l’aile – il devient par exemple impossible de colmater les trous dans la toiture – la Ville de Bruxelles, propriétaire des lieux, décide, enfin, la reconstruction. Le troisième millénaire marque un tournant en termes de réussites et d’innovations. 1« Article 27 asbl » .

Olivier Coyette reprend la direction de janvier 2013 à juin 2015. Le Poche ne perd rien de son énergie et de sa volonté à faire bouger les choses. Avec à sa tête Olivier Blin, un nouveau directeur artistique depuis février 2016, le Poche promet de fêter en grande pompes ses 65 ans d’existence et ses 50 ans au Bois de la Cambre. C’est l’humanitaire qui amène Olivier Blin au Théâtre de Poche à la fin des années 1990. Il explique : «  c’est l’humanitaire qui me ramène au théâtre via le programme « Echo » de l’Union Européenne en ex-Yougoslavie, grâce auquel on acheminait des produits de première nécessité vers les camps de réfugiés bosniaques établis en Croatie et en Slovénie. Olivier Blin à la barre du Poche » .

Olivier Blin, le nouveau directeur du Théâtre de Poche » . Le salon Environord a rassemblé lors de son édition 2008 à Lille Grand Palais, 150 exposants et plus de 5000 décideurs et prescripteurs de l’industrie, du bâtiment, de la distribution et des collectivités. Environord est un salon qui dynamise votre action commerciale sur un secteur regional qui couvre l’ensemble des départements au nord de Paris et la zone frontalière franco-belge. Un secteur où les enjeux environnementaux et le developpement économique sont mélés et liés au tissu industriel très fort. Contribuer à bâtir une nouvelle économie basée sur le développement durable Vous souhaitez rencontrer les élus et responsables de service de notre région afin de leur présenter vos innovations répondant aux besoins des collectivités territoriales, EPCI et administrations, nous vous proposons un espace de rencontres et d’échanges efficace.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.