Les enragés du Normandie-Niemen, Tome 5 : Orel PDF

30  Normandie-Niémen  est une unité de combat de l’Armée de l’air française. Le pilote français Bruno de Faletans, mort en mission, et une opératrice radio soviétique en avril 1943. En 1942, le général de Gaulle, considérant comme important que des soldats français servent sur les enragés du Normandie-Niemen, Tome 5 : Orel PDF les fronts de la guerre, décide d’engager des forces sur le front de l’Est.


Juin 1943. Les Enragés commencent à prendre leurs marques sur le front russe. Les avions et l’environnement, géographique et humain, leur sont devenus familiers. L’arrivée de jeunes pilotes amène même un peu d’énergie à ce groupe fatigué par le redoutable hiver russe et les premières pertes humaines. Mais la guerre reste la guerre… Alors qu’ils ont l’impression que les choses vont mieux, elles ne vont en fait qu’empirer pour nos héros qui vont devoir s’engager dans la bataille d’Orel, une des plus terribles de la Seconde Guerre mondiale… «L’Escadrille Normandie-Niémen» raconte les joies et les déceptions de leur vie quotidienne, au coeur de combats déchaînés, et retrace les conflits ainsi que la camaraderie nés de la confrontation entre deux mondes réunis pour vaincre le fascisme en Europe.

Début 1942, le diplomate de l’URSS auprès du Comité national français, Bogomolov, annonce que le gouvernement soviétique accueille avec chaleur le projet d’envoyer des aviateurs français combattre sur le Front de l’Est. Les Soviétiques étudient la proposition avec intérêt mais les négociations pratiques prennent du temps, le colonel Pougatchev, chef de la mission militaire à Londres, n’accepte pas la notion d’un groupe purement français, détaché auprès d’armées soviétiques. Toutefois, le 25 février 1942, une première liste de pilotes est communiquée aux Soviétiques. Bretagne, mais celui-ci était déjà utilisé par un groupe de bombardement.

Il est constitué d’un groupe de pilotes de chasse et de mécaniciens français, tous volontaires. Le premier groupe est constitué de quatorze pilotes de chasse et de cinquante-huit mécaniciens. Officiers Sous-Officiers, Caporaux et Soldats du 3e Groupe de Chasse ! Je vais vous remettre l’insigne de notre groupe aux armes de la Normandie.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.