Les Aventures de Boro, Reporter Photographe : La dame de Jérusalem PDF

Il exerce durant plusieurs années dans le cinéma sous son vrai nom avant d’opter pour son nom de plume en littérature. Après des études de lettres à Auxerre, Jean Herman est reçu premier au concours de l’IDHEC. Ayant déjà acquis une certaine notoriété sous son vrai les Aventures de Boro, Reporter Photographe : La dame de Jérusalem PDF, il adopte le pseudonyme de Jean Vautrin lors de son entrée en littérature. 1973 dans la collection  Série noire .


1946. Après l’effroi de la guerre, les horreurs du nazisme et la découverte des camps, l’Europe a enfin retrouvé la paix. C’est du moins ce que Boro aimerait croire. Mais quand une mystérieuse jeune fille en chaussettes le convoque à Jérusalem le jour de l’explosion de l’hôtel King David, notre reporter photographe comprend qu’une autre guerre pointe son nez… Emprisonné par les Anglais, miraculeusement libéré, il gagne l’Europe puis l’Amérique où les Nations unies s’apprêtent à voter le partage de la Palestine. Au fil de ses voyages, il retrouvera ses ports d’attache les plus fidèles – la bande des Hongrois, sa cousine Maryika, l’étrange et mystérieux Arthur Finnvack qui lui révélera un secret bouleversant. Pour autant, Blèmia Borowicz ne délaissera jamais son Leica. Témoin de son époque, il se laissera entraîner dans le bruit et la fureur d’une lutte fratricide où Juifs et Arabes se battent pour la possession d’une terre sacrée, devenue le centre du monde.

Il s’éloigne du polar et du roman d’aventures avec des œuvres comme Patchwork, qui obtient le prix des Deux Magots et La Vie Ripolin. Inauguration de la médiathèque de Gradignan le 10 octobre 2015. Inauguration de la médiathèque Jean-Vautrin à Saint-Symphorien. Le 11 janvier 2014 est inaugurée dans la commune de Saint-Symphorien en Gironde une médiathèque à laquelle est donné le nom de Jean Vautrin. 2002 : Le Journal de Louise B.

2002 : Alph’Art du public au festival d’Angoulême pour Le Cri du peuple, t. Ils et elles votent Front de gauche , sur humanite. Sorti avec le titre Bon pour la vie civile le film est censuré et ressort en 1963 amputé de 11 minutes sous le titre actuel. Montage Nadine Trintignant, commentaire Jean-Louis Trintignant. Baru – Canicule – Baru – Jean Vautrin – Casterman BD. 1249, Groupe Républicain Lorrain Communication, Woippy, 17 juin 2015, p. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 20 février 2019 à 22:17. Il exerce durant plusieurs années dans le cinéma sous son vrai nom avant d’opter pour son nom de plume en littérature. Après des études de lettres à Auxerre, Jean Herman est reçu premier au concours de l’IDHEC. Ayant déjà acquis une certaine notoriété sous son vrai nom, il adopte le pseudonyme de Jean Vautrin lors de son entrée en littérature.

This entry was posted in Science-Fiction. Bookmark the permalink.