Le Roi Lear PDF

Cet article est une ébauche concernant une pièce de théâtre. La première représentation est attestée en 1598. On situe l’écriture de la pièce entre 1593 et 1596. Elle pourrait s’inspirer de The Troublesome Reign le Roi Lear PDF King John, pièce attribuée à Christopher Marlowe ou George Peele, mais l’antériorité de celle-ci est controversée.


Le Roi Lear

William Shakespeare
Texte intégral. Cet ouvrage a fait l’objet d’un véritable travail en vue d’une édition numérique. Un travail typographique le rend facile et agréable à lire.
Le Roi Lear (en anglais, King Lear) est une tragédie en cinq actes en vers et en prose supposée avoir été rédigée entre 1603 et 1606 par William Shakespeare et créée le 26 décembre 1606 au Palais de Whitehall de Londres en présence du roi Jacques Ier.

La pièce, dont l’action est placée 800 ans avant l’ère chrétienne, s’inspire entre autres de l’Historia regum Britanniae de Geoffroy de Monmouth, qui évoque la figure légendaire de Leir, roi mythique de l’île de Bretagne à l’époque celtique précédant la conquête romaine et de sa fille Cordélia. Elle contient une double intrigue (procédé habituel chez l’auteur) dont l’action secondaire contribue à renforcer les différents moments de l’action principale. Source Wikipédia.
Retrouvez l’ensemble de nos collections sur http://www.culturecommune.com/

Arthur prend une place importante, sans toutefois donner une réelle unité à la pièce. En 1202, à la bataille de Mirebeau, le jeune Arthur est fait prisonnier. Il est détenu par Jean au château de Falaise, puis à Rouen. Jean d’Angleterre, par un artiste inconnu. Le prince Henri, fils de Jean et futur Henri III. Constance, veuve de Geoffroy Plantagenêt et mère d’Arthur. Il est le fils de Geoffroy Plantagenêt, un des frères aînés de Jean.

Le bâtard Philippe Faulconbridge, bâtard de Richard Cœur de Lion et demi-frère de Robert Faulconbridge. Lady Faulconbridge, mère de Philippe et Robert. Gourney, attaché au service de Lady Faulconbridge. Il est parfois prénommé Hubert, dans l’in-folio de 1623. Ne fait-il qu’un avec le citoyen d’Angers, ou s’agit-il de deux personnages différents ?

Les critiques sont divisés sur ce point. Northampton, Châtillon, ambassadeur de Philippe de France, vient demander à Jean de reconnaître les droits d’Arthur Plantagenêt. Philippe, par la bouche de Châtillon, déclare la guerre à Jean. Là-dessus, Jean doit trancher dans une affaire d’héritage entre Robert Faulconbridge et son frère Philippe, bâtard de Richard Cœur de Lion.

Jean, propose au bâtard de renoncer à l’héritage, et de la suivre en France. Angers est assiégée par Louis, dauphin de France. Devant les murs de la ville, il accueille Limoges, duc d’Autriche, et Arthur. Arrivent également le roi Philippe et Constance. Limoges s’engage à ne pas retourner dans ses États, à ne pas déposer les armes tant qu’Arthur ne sera pas rentré dans ses droits.

This entry was posted in Loisirs créatifs, décoration et bricolage. Bookmark the permalink.