Le jeu de la vérité PDF

Une association de prévention sur les dangers de la drogue. Créée en 1991, à l’initiative le jeu de la vérité PDF l’acteur Xavier Deluc, cette campagne d’information fournit aux parents, éducateurs, jeunes et à tout un chacun l’arme la plus puissante : la connaissance.


L’association  Non à la drogue, Oui à la vie  publie des livrets d’information sur les drogues les plus courantes. Chaque semaine les bénévoles tiennent des stands d’information et vont à la rencontre de la population afin d’informer et de prévenir sur les dangers des drogues. Ils y recueillent des témoignages poignants de famille confronté à ce fléau et font des conférences dans des établissements privés, associations et autres structures. Ambassadeur pour une France sans drogue . Des groupes existent sur Paris, Lyon, Marseille, Avignon, Nice, mais aussi Bordeaux, Toulouse, Clermont-Ferrand, St Etienne, ou encore Angers, Belfort, la Bretagne et la Guadeloupe. Au cours de ces dernières années, nos bénévoles ont distribué des millions de brochures d’information, unissant leurs efforts à ceux d’autres associations concernées par le problème de la drogue et de ses effets désastreux sur notre jeunesse. Un enfant, adolescent ou personne informée correctement fera son choix, de se droguer ou pas, en toute connaissance de cause.

Le premier ennemi de la connaissance n’est pas l’ignorance, c’est l’illusion de la connaissance. Les drogues de synthèse sont créées en utilisant des substances chimiques synthétiques plutôt que des ingrédients naturels. Un certain nombre de drogues de synthèse présentes sur le marché, comme l’ecstasy, le LSD et les méthamphétamines, sont décrites dans d’autres livrets de la série La vérité sur la drogue. Elle a été modifiée pour éviter d’être déclarée illicite. Vous pouvez apporter votre témoignage sur votre expérience avec des drogues illicites ou légales. En témoignant vous pouvez aider d’autres personnes à ne pas en prendre. Douleurs aux nerfs optiques comme si on vous les tenaillait Douleur à la nuque en permanence Au cerveau aussi, comme si mon cerveau était compressé.

Je ne me regarde pas dans le miroir car je ne vois pas mon VRAI visage Ma tête change d’apparence, je vois mon cerveau, mes globules blancs et rouges circuler dans les veines. De temps en temps les couleurs seront TRÈS intenses. J’en ai marre, je pense au suicide Ma vie est foutue ! J’ai commencé à fumer du cannabis à 19 ans car je n’arrivais plus à faire face aux souffrances d’une dépression suite à des problèmes familiaux.

L’impression que je ne pensais plus à rien et que je me sentais bien m’a convaincue d’en prendre encore et encore. J’ai fumé jusqu’à 50gr par jour tous les jours. Effectivement mon dealer faisait tout pour être mon ami et que j’ai confiance en lui. Je suis allée en hôpital psychiatrique mais je ne leur ai pas dit que je fumais des joints par honte.

This entry was posted in Art, Musique et Cinéma. Bookmark the permalink.