Le Jansénisme : De Jansénius à la mort de Louis XIV PDF

6 mai 1638, fut évêque d’Ypres. Acquoy dans la province d’Utrecht aux Pays-Bas. Michael Baius, qui ne juraient que par saint Augustin. Son diplôme obtenu, il se rendit à Paris en 1609, en partie pour améliorer le Jansénisme : De Jansénius à la mort de Louis XIV PDF santé en changeant d’air, en partie pour étudier le grec.


Finalement, il rejoignit du Vergier dans sa maison de campagne près de Bayonne où ils passèrent quelques années en enseignant au collège épiscopal. Comme maître d’études les élèves le trouvaient irascible et exigeant, ayant peu de relations avec les autres. Richelieu envers les intérêts catholiques en politique étrangère. Augustinus, le livre de sa vie, ne fut publié qu’après la mort de l’auteur en 1640. Augustinus seu doctrina Sancti Augustini de humanæ naturæ sanitate, ægritudine, medicinâ adversùs Pelagianos et Massilienses, Paris, Michel Soly, 1641, 492 – – 48 p.

Catholic Encyclopædia, The Encyclopedia Press, Inc. Antoine Arnaud indique que Jansénius est le fils de Jean-Otto Acquoy, et que son frère est Otto-Jansen Acquoy. Antoine Arnauld, Œuvres de messire Antoine Arnauld, vol. Sous le pseudonyme d’Armacanus : Alexandri Patricii Armacani Theologi Mars Gallicus, seu de justitia armorum regis Galliæ libri duo.

In Patriotism, slavery of our times : general articles. Traitez de controverse de Cornelius Jansenius évêque d’Ypres avec les ministres de Bosleduc, dans Louis Ellies Dupin, Bibliothèque des auteurs ecclésiastiques du XVIIe siècle, chez André Pralard, Paris, 1719, tome 2, p. Louis Cognet, Le Jansénisme, Paris, PUF, collection  Que sais-je ? Vingt siècles d’institutions, les hommes, les faits, Bruxelles, Didier Hatier, 1988, p.

This entry was posted in Cuisine et Vins. Bookmark the permalink.