Le Christ Pervers PDF

Les pélerins commencent déjà à affluer à Rome. Proclamé bienheureux, ce 1er mai, Jean Paul II sera fêté le 22 octobre, jour anniversaire de l’inauguration de son pontificat et mois du Rosaire, sa prière de prédilection. Débat Que pensez-vous le Christ Pervers PDF la béatification de Jean Paul II ? Donnez votre avis à l’aide du module de commentaires en bas de page.


Alors que paraît aux éditions Mediaspaul le livre de Wanda Poltawska Journal d’une amitié , Wanda et Andrzej Poltawski reviennent sur leur relation avec l’homme qui est devenu le pape Jean Paul II. Ce sera la béatification la plus rapide de l’Histoire : le 1er mai 2011, Jean Paul II sera déclaré bienheureux par Benoît XVI. Karol Wojtyla est né en 1920, près de Cracovie, en Pologne. 1 13 mai 2005 Benoît XVI annonce l’ouverture du procès en béatification, pris en charge par le cardinal vicaire de Rome, Camillo Ruini. L’ouverture solennelle a lieu le 28 juin. Eglise Peut-on se faire mal pour Dieu? Faire souffrir son corps pour Dieu est-il pervers, ou bien acceptable dans certains cas ?

Michel Dubost, évêque d’Evry, prend clairement position. Dans le huis clos de sa chambre, le pape meurt, entouré de ses proches. Son secrétaire, Stanislas Dziwisz, est à ses côtés. Entré dans l’éternité il y aura un an le 2 avril, Jean Paul II est plus que jamais d’actualité. Les foules défilent sur sa tombe.

La catholicité est-elle plus forte ou plus fragile qu’il y a vingt-six ans ? Le pape a-t-il suffisamment préparé l’institution à affronter les défis du XXIe siècle ? C’est par hasard que cet anthropologue polonais a retrouvé, trente-sept ans après, son ami Karol Wojtyla. Ces 14 et 15 août, Jean Paul II visite la France pour la huitième fois. En 25 ans de pontificat, Jean Paul II a su faire passer son message au moyen de formules fortes et expressives. Jean Paul II effectuera, du 5 au 9 juin, en Croatie, le 100e voyage pastoral de son pontificat.

Et l’on s’attend à une tournée triomphale. Mais qu’est-ce qui continue à faire courir ce pape ? Un an déjà que Jean-Paul II a ouvert symboliquement les portes de la basilique Saint-Pierre de Rome. En 20 ans, Jean-Paul II a imprimé son empreinte sur l’Eglise. La prochaine révolution se fera-t-elle contre le numérique ? Faudra-t-il se révolter contre les robots ?

Face à l’éternité des flots sur le sable repose le tronc d’un arbre mort. Sa nudité étreint, son abandon émeut. Il arrive que l’âme y voit sa propre image, et y perçoit le souvenir d’un ancien cri. C’est un petit livre d’art, imprimé sur papier photo brillant 200 gr. On peut l’offrir en cadeau, ou s’en faire cadeau à soi-même. L’actualité vient de mettre au premier plan des affaires fort embarrassantes pour l’Église catholique : les crimes de pédophilie, et les viols de religieuses commis par un certain nombre de prêtres. Bien sûr il convient de demander justice pour les victimes.

En catholicisme, le prêtre agit in persona Christi, c’est-à-dire en tant que Jésus-Christ, consubstantiel au Père. Autrement dit, c’est un personnage sacré dans toutes les occasions cruciales de son ministère. Par exemple lorsqu’il dit la messe, ou bien lorsqu’il administre les sacrements. Ainsi c’est un thaumaturge, puisqu’il a le pouvoir en célébrant l’eucharistie de changer effectivement pain et vin en corps et sang du Sauveur, qui deviennent réellement présents sur l’autel : il lui suffit pour cela de prononcer les paroles rituelles, et s’opère le miracle de la transsubstantiation. On comprend pourquoi alors les victimes d’un personnage si imposant et si à part des autres, tel qu’il leur a été présenté par l’éducation qu’ils ont reçue, ont pu être sidérées devant les crimes qu’il a commis, étant à mille lieues de se douter que de tels faits puissent se produire.

This entry was posted in Santé, Forme et Diététique. Bookmark the permalink.