La vie de Norman – Tome 5 – La malédiction PDF

Tecumseh est né à Old Picqua dans la région de l’actuelle Springfield dans l’Ohio en 1768, année du Traité la vie de Norman – Tome 5 – La malédiction PDF Fort Stanwix. Tecumseh vécut sa jeunesse à l’époque troublée de la Révolution américaine, dans la vallée de l’Ohio, considérée comme le centre du monde par les Shawnees. Sa tribu prend le parti de la Grande-Bretagne et attaque les forts de la frontière américaine. Progressivement, beaucoup d’Amérindiens adoptent le costume européen et découvrent l’alcool, à l’instar de Tenskwatawa.


Bienvenue au petit nouveau ! Il s’appelle Damien, il a cinq ans, il est mignon et on lui donnerait le bon dieu sans confession. Mais Norman sait qu’il n’est pas là par hasard. Sa famille s’est fait massacrer hier soir et il vient pour se venger. L’inconscient ! il ne va pas tarder à rejoindre son père et sa mère. Après tout, que craindre d’un si petit garçon, si gentil, si mignon?

Certains font du commerce dans les forts américains et s’endettent. Du fait des guerres, leur société se trouve déstabilisée et le nombre de femmes dépasse de beaucoup celui des hommes. Tous ces facteurs concourent à un processus de colonisation et d’acculturation des Amérindiens, permettant aux colons blancs de s’installer toujours plus à l’ouest. En août 1810, Tecumseh rencontre William Henry Harrison à Vincennes où il demande l’annulation du Second traité de Fort Wayne sous peine de s’allier aux Britanniques, ce qu’il fera. Avec l’aide de son frère Tenskwatawa, Tecumseh tente de fédérer les tribus amérindiennes du Canada à la Floride, afin de résister à l’avance inexorable des colons sur leurs terres. Tecumseh ne parvient pas à persuader les différentes tribus de surmonter leurs différences ou leurs haines ancestrales, et la défaite de Tenskwatawa, à la bataille de Tippecanoe en novembre 1811 face à Harrison, détruit son œuvre et ses espoirs.

Puis il conduit sa tribu au Canada où il rejoint les forces britanniques. Quand la guerre de 1812 éclata entre les États-Unis et l’Angleterre, Tecumseh considéra cet événement avec satisfaction, car, selon lui, il devait être favorable à ses projets puisqu’il allait hâter la destruction des Américains, ses ennemis. Il choisit d’abord de rester spectateur avant de changer d’avis. Aider d’abord à la destruction des Américains, pour n’avoir plus ensuite qu’à frapper sur les Anglais, lui parut une politique plus sage. Aussi céda-t-il aux sollicitations des Anglais qui recherchaient son alliance par tous les moyens possibles.

De nouvelles tribus vinrent se ranger sous ses ordres, et ce fut à leur tête qu’il participa aux côtés des Anglais à la bataille de la rivière Thames qu’ils livrèrent au général Harrison. Richard Mentor Johnson, neuvième vice-président des États-Unis, se serait avancé presque seul vers un groupe d’Amérindiens qui se ralliaient à la voix de Tecumseh. L’éclat de l’uniforme de Johnson et la blancheur de son cheval l’auraient fait remarquer, et il serait devenu le point de mire de tous les coups. Criblé de blessures, il aurait été mis à bas de son cheval. Le corps de Tecumseh fut retrouvé parmi les morts après le combat. Le portrait de Tecumseh gravé en 1868 par Benson John Lossing pour son ouvrage Pictorial Field-Book of the War of 1812, fut basé sur un croquis d’après nature de Pierre Le Dru daté de 1808. Lossing modifia le modèle original en habillant Tecumseh d’un uniforme britannique, prenant appui sur la nomination de Tecumseh en tant que brigadier général.

On ne connait aucun autre portrait fait d’après nature. William Henry Harrison : Élu en 1840, il meurt d’une pneumonie un mois après son élection. Abraham Lincoln : Élu 1860, meurt assassiné en 1865. James Garfield : Élu en 1880, est assassiné par un chômeur, en 1881. Warren Gamaliel Harding : Élu en 1920, est victime d’une pneumonie, en 1923, pendant un voyage de retour d’Alaska. John Fitzgerald Kennedy : Élu en 1960, il est assassiné en 1963, à Dallas. Néanmoins, Ronald Reagan, qui a été élu en 1980, n’est mort de vieillesse qu’en 2004.

This entry was posted in Entreprise et Bourse. Bookmark the permalink.