La tribu Rachel : Une famille de comédiens sous le Second Empire PDF

New York, il s’inscrit en tant qu’étudiant en cinéma à l’université de Californie la tribu Rachel : Une famille de comédiens sous le Second Empire PDF Los Angeles. Ben y reste neuf mois avant d’abandonner l’université pour revenir à New York. Débutant, il travaille dans des théâtres de banlieue pour des pièces de l’avant-garde artistique, dans lesquelles il joue des rôles symboliques comme celui d’une  chaise  ou de la  raison dialectique .


Ils étaient six frères et sœurs à brûler les planches…  » Félix « … Le nom est presque oublié. Un prénom l’a tout bonnement supplanté : Rachel, la grande Rachel, l’a fait basculer dans l’oubli en l’ensevelissant tant en France qu’à travers le monde sous des avalanches d’applaudissements voués à son seul nom de scène. Qui serait curieux aujourd’hui du fabuleux destin d’Elisabeth Félix… ? En même temps, c’est toute une tribu qui a sombré dans l’oubli nul ne sait plus qu’aux côtés de la grande tragédienne ils furent quatre à entrer comme elle à la Comédie-Française – son frère Raphaël et trois de ses sœurs, Rebecca, Sarah, Dinah – tandis que Lia, une des petites dernières, jouait en solo et remplissait d’admirateurs les salles de l’Odéon ou de la Gaîté… C’est l’incroyable défi des Félix, qui pendant un demi-siècle ont ait trembler sous les hourras populaires les publics les plus déchaînés du second Empire… Certes Rachel est pour beaucoup dans le succès de sa fratrie : c’est elle qui a persuadé chacun de ses dons, elle qui les a fait jouer près d’elle, elle qui les a présentés aux directeurs de théâtre. Mais leur personnalité et leur talent ont fait le reste. Aucune « biographie familiale » n’avait jamais été aussi exhaustive. Elle rend enfin  » aux Félix  » ce qui leur appartient…

Alors que la pièce était en représentation, Stiller produit un documentaire parodique et satirique dans lequel le premier rôle est tenu par Mahoney. En 1989, Stiller écrit pour et apparaît dans une saison de Saturday Night Live. Dans ce court métrage, Stiller partage l’affiche avec ses amis et stars John Cusack, Jeremy Piven, Mike Myers, Andy Dick et Jeff Kahn. L’émission parodiait également certaines émissions TV, des stars de la musique, et des films.

Le show a notamment lancé les carrières de Janeane Garofalo et de Bob Odenkirk, mais est annulé au bout de sa première saison. En 1996, il réalise un film avec un budget plus élevé, 47 millions de dollars pour Disjoncté, avec Jim Carrey. Le film permet à Stiller de rencontrer Jack Black et Owen Wilson, avec lesquels il tournera plusieurs films par la suite. La même année, il anime la cérémonie des VH1 Fashion Awards et crée pour l’occasion un personnage nommé Zoolander, jeune mannequin. Il en fait le héros de son troisième film, une satire du milieu de la mode, qui sort en 2001.

Il en signe le scénario, le produit et s’octroie donc le rôle-titre, confiant à Owen Wilson, le rôle de son adversaire, et Christine Taylor celui de sa prétendante. En 2008, il poursuit dans cette veine satirique avec la comédie d’action Tonnerre sous les tropiques, où il parodie cette fois le microcosme hollywoodien, via l’épopée d’une poignée d’acteurs narcissiques perdus dans une jungle du sud-est asiatique, en plein Triangle d’or. Fin 2013, sa cinquième réalisation, la comédie dramatique d’aventure La Vie rêvée de Walter Mitty, est sur les écrans américains. Les retours sont plus mitigés vis-à-vis de ce retour à un cinéma plus consensuel. Il débute sur grand écran auprès de ses parents en 1995 dans le film de famille La Colo des gourmands, où il tient deux rôles.

Il tient ensuite des premiers rôles dans If Lucy fell et Flirter avec les embrouilles. La même année, il joue dans La Méthode zéro, Entre amis et voisins, et Mystery Men. En 1999, il est tête d’affiche de trois films et retourne au métier de réalisateur avec une nouvelle parodie sous forme de série avec Jack Black, intitulée Heat Vision and Jack. Stiller joue ensuite des rôles titres dans 6 films en 2004, qui renforcent son statut de star : Starsky et Hutch, Envy, Dodgeball ! En 2006, Stiller réalise deux petites participations dans School for Scoundrels, et Tenacious D in The Pick of Destiny, avec une implication en tant que producteur exécutif pour ce dernier. En juillet 2006, Stiller annonce vouloir diriger et jouer dans une série télévisée avec sa femme à l’affiche, qui devrait figurer sur la liste de programmes de CBS.

This entry was posted in Entreprise et Bourse. Bookmark the permalink.