La sterilite PDF

QUELLE EST LA FREQUENCE DES INFECTIONS URINAIRES? Les infections urinaires sont les infections bactériennes les plus fréquentes quelque soit l’âge. La sterilite PDF fréquence augmente progressivement avec l’âge.


Les récidives infectieuses sont fréquentes chez la femme. Chez l’enfant, l’infection urinaire est rare, et doit faire d’abord évoquer une malformation de la voie urinaire. QUELS SONT LES MECANISMES DE L’INFECTION ? L’infection à Protéus est souvent associée à la présence de calculs dans les reins. L’utilisation de gel spermicide est un facteur favorisant.

Chez l’homme plus âgé, la diminution de ces sécrétions, l’augmentation du volume prostatique et surtout la mauvaise vidange vésicale liée à l’obstacle prostatique favorisent la survenue des infections génito-urinaires. Le risque est l’aggravation de l’infection, et la septicémie. COMMENT SAIT-ON QU’IL Y A INFECTION URINAIRE ? Les symptômes dépendent de l’âge, du sexe, et de la portion de l’appareil urinaire qui est infectée. Le prélèvement doit être fait dans des conditions qui évitent la contamination accidentelle du prélèvement. Après toilette locale avec un antiseptique et rétraction du prépuce chez l’homme ou rétraction des petites lèvres chez la femme, on prélève les urines du milieu du jet, dans un récipient stérile fourni par le laboratoire. Chez l’enfant, les urines sont recueillies dans une poche stérile collée.

En cas de dérivation urinaire à la peau, les urines doivent être recueillies par sondage, car l’examen des urines présentes dans la poche n’a pas de valeur. En cas de sonde à demeure, l’urine est recueillie par prélèvement à travers le tuyau du collecteur, à l’endroit prévu à cet effet. La présence de plusieurs espèces de germes chez un patient, en particulier en l’absence de symptômes, est habituellement liée à une contamination du prélèvement. Il n’est pas formel et un nombre de colonies inférieur n’exclue pas totalement une infection, en fonction du contexte clinique. La présence de germes sans augmentation du nombre de globules blancs correspond généralement à une contamination accidentelle des urines lors du prélèvement, mais pas à une réelle infection. Des bandelettes réactives sont souvent utilisées en urgence, ou en première intention. Chez la femme, un traitement antibiotique de 3 jours est habituellement suffisant en cas de cystite simple.

Le traitement « minute », qui consiste à prendre une prise unique d’un antibiotique, est souvent insuffisant en pratique quotidienne. LA CYSTITE RECIDIVANTE, est définie par la survenue de 4 épisodes par an ou plus. Souvent, les cystites récidivantes chez la femme sont déclenchées par les rapports sexuels. L’infection de l’urètre entraîne chez l’homme une difficulté à uriner, une douleur à l’écoulement de l’urine, et généralement un écoulement urétral. Chez l’homme, l’urétrite non traitée correctement expose au risque ultérieur de rétrécissement de l’urètre. Le traitement doit être précoce pour éviter le risque de stérilité.

This entry was posted in Beaux livres. Bookmark the permalink.