La sexualité et sa répression dans les sociétés primitives PDF

Dans la Grèce antique, jeune homme se masturbant. La Vénus de La sexualité et sa répression dans les sociétés primitives PDF se caressant avant l’amour. La masturbation est pratiquée par quasiment tous les mammifères, mais surtout par tous les primates.


Réfuter Freud, tel est l’enjeu de ce livre majeur qui fonde en même temps une nouvelle théorie de la culture. Peut-on retrouver Œdipe sous les Tropiques ? En méditant sur la théorie psychanalytique de la sexualité pendant qu’il se livre à l’étude des Trobriandais (Mélanésie), Bronislaw Malinowski, l’un des pères de l’ethnologie moderne, propose une analyse des transformations que la nature animale a dû subir dans les conditions anormales qui lui ont été imposées par la culture.

L’attitude sociale envers l’autoérotisme change suivant les époques et suivant les cultures. Pour les cultures liées à la Bible ou au Coran, il s’agit d’une activité sexuelle considérée comme un  péché . La masturbation, où, intentionnellement, l’objectif est en général de maximiser le plaisir érotique, puis de provoquer l’orgasme, grâce à des techniques souvent manuelles de stimulations des zones érogènes. En général, la masturbation se pratique simultanément avec d’autres activités autoérotiques. Soit à plusieurs, à deux ou en groupe, et chaque personne stimule ses propres organes génitaux. Soit Réciproquement, à deux ou en groupe, chaque personne manipulant les organes génitaux d’une autre personne. Apologie de Raimond Sebond, 12e chapitre du deuxième livre des Essais.

Le mot va coexister pendant plus d’un siècle sous deux formes concurrentes : manustupration et masturbation. La manustupration serait alors le fait de se souiller par une action de la main, ou encore de se donner du stupre, plaisir honteux, par la main. Les techniques de masturbation sont différentes pour les hommes et les femmes, en raison de leurs appareils génitaux différents, mais elles varient également beaucoup d’un homme à l’autre et d’une femme à l’autre. Dans certaines sociétés traditionnelles, il existe des techniques particulières de masturbation. Pour se masturber, les femmes Lesu de Nouvelle-Guinée  s’assoient par terre et plient leur jambe droite de telle sorte que leur talon s’appuie contre leur sexe. C’est une position habituelle pour les femmes, qui est apprise dans l’enfance.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.