L’or et la transmutation des métaux PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche La transmutation de la matière désigne la transformation d’une substance en une autre. Une partie d’une chaîne de désintégration. La transmutation de l’isotope d’un élément en un autre peut, soit se produire naturellement au cours d’une chaîne de désintégration, ou bien être provoquée, par exemple l’or et la transmutation des métaux PDF un réacteur nucléaire. Représentation des étapes de la transmutation d’un isotope radioactif, le cobalt 60.


La transmutation naturelle de certains produits issus des réacteurs nucléaires est extrêmement lente : par exemple, le plutonium 239 se transforme très lentement en plomb à travers une chaîne de désintégration longue de plusieurs centaines de milliers d’années. En Europe, la transmutation pourra être expérimentée dans des réacteurs si le projet belge MYRRHA ou le projet français ASTRID aboutissent. D’autres solutions sont envisagées pour gérer les déchets radioactifs à vie longue, notamment le stockage en site géologique. Les conditions pour que la transmutation ait lieu relèvent du Grand œuvre. Les manipulations de transmutations des alchimistes reposaient sur les connaissances empiriques accumulées sur les propriétés de la matière, au fil des millénaires, par les Mésopotamiens, les Égyptiens, les Grecs et les Chinois, les musulmans, pour l’essentiel.

This entry was posted in Informatique et Internet. Bookmark the permalink.