L’Erotisme antique PDF

Peintre de Briséis, musée du Louvre. Dans l’Empire perse, les pratiques homosexuelles sont largement attestées, surtout entre un l’Erotisme antique PDF adulte et un eunuque.


Quinte-Curce indique ainsi qu’ils sont  habitués, eux aussi, à servir de femmes. Alexandre le Grand est également lié à Héphaestion, général macédonien, décrit comme son amant. Les textes assyriens relatent aussi la prostitution sacrée masculine pratiquée dans le culte de la déesse Ishtar qui est d’aspect hermaphrodite. Différents manuscrits ont été découverts sur des philtres d’amour destinés à capter et à faciliter l’amour entre femmes.

Il est aussi fait référence à l’union homosexuelle de dieux et de déesses. L’homosexualité est acceptée et ne semble interdite dans aucun texte de loi, par contre le viol homosexuel est condamné et un manuscrit à ce sujet a été trouvé. Amphore grecque, scène amoureuse, Musée de Munich. La distinction entre homosexualité et hétérosexualité est inconnue au sein de la Grèce antique où les individus sont spontanément bisexuels, avec plus ou moins des préférences individuelles. Thèbes donne l’exemple d’un corps d’élite de combattants composé uniquement de couples d’hommes soudés par l’amour et qui se couvre de gloire pendant plus de 30 ans. Bataillon Sacré avait été, dit-on, créé par Gorgidas. Plutarque notait que  selon certains , il était composé de 150 couples d’hommes, ce qui représenterait l’origine de la formation du binôme en matière de tactique de combat.

Amazones, un peuple de femmes qui s’administraient sans hommes à l’époque de la Guerre de Troie. La tradition les situe en Thrace, en Scythie ou dans la région du Caucase. Elles renoncent au mariage qu’elles appellent une servitude et, avec une audace dont l’histoire n’offre pas d’autre exemple elles agrandissent leur empire, sans le secours des hommes et le défendent en les méprisant . La nudité est naturelle et les soldats combattent souvent nus et entretiennent des relations amoureuses entre eux.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.