L’avènement des temps modernes PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Schéma chronologique des quatre époques de l’Histoire selon les historiens français. En sociologie, la distinction n’est l’avènement des temps modernes PDF faite entre l’époque moderne et la modernité. Le temps écoulé a fait s’éloigner d’une telle manière cette époque du présent que les historiens de certains pays, dont la France, distinguent une quatrième époque, l’Époque contemporaine.


Cette quatrième époque n’est certes pas à l’écart et a même vu une intensification extraordinaire de la tendance à la modernisation observée pendant l’Époque moderne. C’est dans la plupart des pays francophones uniquement que l’Époque dite moderne s’arrête avec la Révolution française. Cette convention traditionnelle des historiens français n’est pas partagée par les autres historiens du monde entier. 1920 :  Époque moderne II , donc depuis la fin de la Première Guerre mondiale. Certains pensent en effet qu’il faut limiter l’usage de cette notion à la civilisation occidentale, voire uniquement à l’Europe. D’un point de vue encore plus restrictif, seuls quelques monarques d’Europe occidentale s’identifiaient avec la période et la forme sociale historique nommée Ancien Régime.

La colonisation européenne des Amériques en 1492. Plusieurs dates sont généralement citées pour commencer la période, selon l’objet de l’étude et l’école de pensée. Pour la France, la date la plus retenue correspond généralement à l’avènement du roi François Ier en 1515. La prise de la Bastille pendant la Révolution française de 1789. Les historiens débattent toujours sur les cadres chronologiques de l’époque moderne.

En ce qui concerne la fin de celle-ci et le début de l’époque contemporaine, deux camps historiographiques s’affrontent. L’un défend un gallicentrisme qui fait de la Révolution française un point de rupture nette alors même que le reste de l’Europe conserve sa réalité moderne. La date d’achèvement de la période moderne pose problème, selon qu’on y intègre les différents régimes issus de la Révolution et précédant le Premier Empire : Convention nationale, Directoire, Consulat ou non. François Ier, considéré comme le premier grand roi de l’époque moderne en France.

Quelques progrès techniques sont à l’origine de ce que l’on peut appeler une  inflexion  marquant une rupture avec le Moyen Âge. La découverte de l’artillerie donne une nouvelle forme à la guerre. Parallèlement, des phénomènes sociaux conséquents touchent l’Europe. La Renaissance est un courant artistique et intellectuel où les artistes ont introduit l’esthétique antique et où les humanistes se sont approprié le savoir antique déjà redécouvert au Moyen Âge.

Ainsi, la structure des États-nations devient la plus courante et le théâtre de la guerre s’élargit, tandis que s’affirme la domination européenne sur le reste du monde. Lumières  et le  despotisme éclairé , la monarchie absolue a atteint ses limites. La fin de l’Époque moderne antérieure coïncide avec la fin de l’Ancien Régime et les débuts de la domination de l’empire colonial britannique. L’organisation sociale de l’Ancien Régime en trois ordres hérite de celle du Moyen Âge. La bourgeoisie commerçante va prendre de plus en plus d’importance tout au long de l’Époque moderne. Tandis que ces conflits séculaires se déroulaient en Europe, la totalité du monde, consciemment ou non, fut affecté par l’expansion européenne. Comme nous l’avons vu dans le survol historique, l’Époque moderne signifie pour le monde extra-européen, l’irruption de l’Europe dans une mesure plus ou moins grande selon le continent et la civilisation.

Les bourgeois – nom qui a été donné durant le Moyen Âge aux habitants des bourgs, ont une position ambiguë durant l’Époque moderne. Le rôle de la ville européenne durant l’Époque moderne peut être considéré comme un processus de longue durée au sein d’un processus millénaire d’urbanisation : la création d’un réseau urbain est une préparation nécessaire à l’accomplissement des fonctions sociales du monde industriel moderne. Même si la différence de position économique était énorme entre la haute bourgeoisie, la basse bourgeoisie et le bas peuple, elle ne l’était pas extrêmement en matière de condition sociale : tous faisaient partie du peuple. Dans les autres continents, la caractérisation sociale d’une classe définie par son activité urbaine, son identification avec le capital et sa condition non-privilégiée est beaucoup plus problématique. En revanche, le développement des forces productives s’est montré moins dynamique.

This entry was posted in Bandes dessinées. Bookmark the permalink.