L’affreuse doctrine PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Selon la doctrine mormone, le mariage plural rétablissait la pratique biblique de la pluralité des épouses, et aurait été voulu par Dieu, dans un temps donné, l’affreuse doctrine PDF accroître son peuple. Le pourcentage de mormons polygames a varié selon les endroits et les périodes. Quelques groupes minoritaires issus du mormonisme continuent de pratiquer la polygamie en dépit des lois américaines.


Notre époque croit à l’opinion publique, au libre arbitre, et à l’existence d’une relation de causalité entre les représentations et les comportements ; mais elle admet aussi l’inconséquence des individus. Ces façons d’envisager le rapport entre les croyances et les conduites doivent beaucoup aux débats du XVIIIe siècle sur les effets supposés des ouvrages philosophiques. À cet égard, le cas du matérialisme est exemplaire. Présenté par ses contempteurs comme un monstre, une affreuse doctrine, un attentat contre les autorités, il est accusé d’être la cause cachée de la corruption des moeurs. C’est la thèse de l’avocat général Joly de Fleury, qui dénonce, en 1760, l’existence d’une « société formée pour soutenir le matérialisme, pour détruire la religion, pour inspirer l’indépendance, et nourrir la corruption des moeurs ». De son côté, Rousseau s’inquiète de la tendance des penseurs de son temps à « matérialiser toutes les opérations de l’âme ». Cette situation est d’autant plus étonnante qu’au début du siècle le terme matérialisme était encore très rare. Que s’est-il passé ? Que cachent ces accusations ? D’après la Lettre au R. P. Berthier sur le matérialisme (1759), dont on trouvera ici le texte, accompagné d une brève étude bibliographique par Claudette Fortuny, ces réactions excessives trahissent l’instrumentalisation de cette doctrine par différents groupes de pression. Mais les stratégies mises en oeuvre par les champions de l’ordre établi et les avocats des différents courants du christianisme ont aussi pour effet de confirmer l’importance des questions agitées par ceux qu’ils nomment les philosophes, et qui ont en commun d’interroger le système de valeurs dominant, ouvrant ainsi la voie à une réforme de la société. Soupçonné d’être à la tête de ce groupe, Diderot avait déjà compris que les m urs étaient précisément ce qu’il fallait penser. Ce livre, sensiblement augmenté par rapport à la version parue sous le titre L’Ordre des moeurs (Kimé, 1996), révèle le rôle crucial joué par les disputes sur la nature des moeurs dans l’émergence du phénomène des Lumières. Il constitue aussi une contribution importante au débat actuel sur la formation des individus et de l opinion publique.

L’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours n’entretient pas de rapport avec ces groupes et leur conteste le qualificatif de mormon. Pour les mormons, la loi du mariage plural a constitué une mise à l’épreuve de leur foi. Seigneur Dieu, je fais mes délices de la chasteté des femmes. C’est pourquoi, ce peuple gardera mes commandements, dit le Seigneur des armées, sinon le pays sera maudit à cause de lui. En 1831, Joseph Smith, le fondateur de l’Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours, affirma avoir eu une révélation sur le mariage plural.

Joseph Smith fit part de cette révélation à un petit nombre d’associés intimes. Elle ne fut toutefois pas mise par écrit à l’époque, ni pratiquée de façon générale ni même annoncée publiquement. En 1840, la doctrine du mariage plural fut enseignée à un petit nombre de dirigeants de l’Église qui, avec Joseph Smith, épousèrent secrètement d’autres femmes l’année suivante. Aucune doctrine, sans doute, de la jeune Église ne causa autant de dissensions dans et en dehors de l’organisation. Pendant des années, après la révélation de cette doctrine, Joseph ne put se résoudre à la pratiquer ni à enseigner à d’autres de le faire. La société anglo-saxonne tout entière était opposée au mariage plural, quoique celui-ci n’eût jamais été interdit, que ce fût par l’État ou par la Constitution fédérale.

This entry was posted in Sports et passions. Bookmark the permalink.