Images et Hommages a Paul Mayer PDF

Il est également fasciné par les revues de mode russes et parisiennes que sa mère regardait. Son père, l’amiral Pyotr Ivanovitch Tyrtov, attendait de images et Hommages a Paul Mayer PDF fils qu’il perpétue la tradition familiale en devenant officier dans la marine.


Il prend les pseudonymes de Pitch et Tir et publie des croquis de mode dans la revue Damskij mir. En 1907, à l’âge de quinze ans, il vient à Paris et fait quelques essais artistiques pour les maîtres en place, sous le pseudonyme Erté. Il réalise également une sculpture en bronze argenté, la Demoiselle à la balancelle, de style Art nouveau, laquelle est tirée à dix exemplaires. Il s’installe à Paris en 1910 puis à Boulogne-sur-Seine. En 1912, Romain de Tirtoff obtient d’être envoyé à Paris pour apprendre le métier de designer. Il adopte un pseudonyme pour ne pas  déshonorer  sa famille. Il travaille pour Harper’s Bazar à partir de 1915 jusqu’à en devenir un symbole de ce magazine, mais également pour Vogue.

En conflit avec la rédactrice en chef Carmel Snow, son contrat avec Harper’s Bazaar s’arrête. De magnifiques costumes, conçus par Erté, le célèbre créateur de Russie, exclusivement pour ce film. Erté réalise ses premiers costumes de scène pour le théâtre de la Renaissance à Paris et pour la danseuse Mata Hari. On retrouve ses costumes et décors dans les Ziegfeld Follies de 1923. Dans les années 1930, il dessine les costumes pour plusieurs spectacles des Folies Bergère et les George White’s Scandals à New York.

This entry was posted in Religions et Spiritualités. Bookmark the permalink.