Henry VIII et le Schisme anglican PDF

II, monarque de Grande-Bretagne et chef de l’Église anglicane. L’Église anglicane est aujourd’hui constituée de plusieurs Églises autocéphales dont le gouvernement est confié à des synodes auxquels participent clercs et laïcs élus. L’adjectif « anglicane » ainsi donné à henry VIII et le Schisme anglican PDF’Église d’Angleterre n’a donc pas été inventé par le roi Henri VIII.


Church of England est suffisant, bien que le terme « protestant » soit aussi utilisé dans les actes ayant trait à la succession des rois d’Angleterre et aux qualifications requises pour cette dignité. Clément VII refuse d’accorder l’annulation demandée par Henri VIII. Europe continentale, la séparation entre l’Église d’Angleterre et la papauté tient moins à des querelles théologiques, qu’à des considérations politiques. Le roi d’Angleterre, Henri VIII, jusque-là soutien sans faille de la papauté, avait épousé en 1509 Catherine d’Aragon.

Sans héritier mâle, et par ailleurs épris de sa maîtresse Anne Boleyn, il fait parvenir au pape en 1527 une demande d’annulation de son mariage. Le Livre de la prière commune en 1760. Néanmoins, des considérations politiques se mêlent à ces affaires personnelles : le pouvoir spirituel du pape influence les sujets d’Henri VIII. Henri VIII voyait dans son mariage avec la veuve de son frère, le défunt prince Arthur, un mauvais présage divin, présage conforté par l’absence de descendance mâle.

This entry was posted in Manga. Bookmark the permalink.