EN… QUÊTE SUR YEU PDF

Elle est connue pour son engagement à l’amélioration des conditions de la fin de vie et pour ses ouvrages sur cette question. Depuis une dizaine d’années, elle contribue au changement de l’image dans notre société, du vieillir et du grand âge. Fille du colonel Jean Gaultier de la Ferrière, EN… QUÊTE SUR YEU PDF Gaultier de la Ferrière est née le 5 août 1946 à Lyon. Elle est la cinquième d’une famille de onze enfants.


Un pied sur l’île qu’elle a adoptée, un autre en Inde où elle se ressource, Sam est une célibataire joviale, entourée par un groupe d’amis soudés. Un petit clan qui accueille aujourd’hui la nouvelle compagne de Fred, Virginie, elle aussi subjuguée par les charmes d’Yeu. Une jeune traductrice pourtant inaccessible, renfermée, qui ne cesse de se dérober et qui inquiète son amant déjà épris. Une énigme aussi pour Sam qui tente de percer cette carapace, tout en devant composer avec les événements inattendus qui se dressent devant elle. En effet, elle découvre, au cours d’une baignade nocturne un sac rempli de liasses d’euros, tandis que toute l’île s’interroge sur le récent naufrage d’un voilier et sur ses marins volatilisés… Une atmosphère propice à la suspicion, à la rumeur, aux théories dans laquelle arrive Ronan, enquêteur de la DST, au charisme bouleversant.

Elle épouse Bruno de Hennezel d’Ormois, puis Christopher Thiery, interprète de conférence. De 1972 à 1975, elle enseigne l’anglais aux élèves de la Maison d’Éducation de la Légion d’honneur de Saint Denis. De 1975 à 1984, elle exerce comme psychologue clinicienne au sein de plusieurs bureaux d’aide sociale, puis de 1984 à 1986 elle est psychologue clinicienne au sein d’un service de psychiatrie, au Centre Hospitalier régional de Villejuif. En 1987, elle intègre la première Unité de soins palliatifs créée en France, à l’hôpital international de l’Université de Paris, par François Mitterrand. De 1996 à 2002, elle transmet l’expérience de terrain acquise auprès des personnes en fin de vie, à travers conférences et formations destinées aux professionnels de santé. En 2002, le Ministre de la Santé, de la famille et des personnes handicapées, Jean-François Mattei lui confie une mission et un rapport à rédiger sur la fin de vie. Mission Parlementaire sur l’accompagnement de la fin de la vie, et la loi du 22 avril 2005  Droits des malades et fin de vie  en est un prolongement.

En janvier 2005, Philippe Douste-Blazy, ministre de la santé, lui confie une mission de diffusion de la culture palliative. Il met en œuvre une des mesures de son rapport, la création d’un numéro azur :  Accompagner la fin de la vie : s’informer, en parler , qu’il inaugure le 12 mai 2005. Mais, rappelle-t-elle, ce rapport faisait aussi état  d’initiatives intéressantes dont on pourrait s’inspirer  et de propositions concrètes. En février 2010 elle est nommée membre du Comité de pilotage de l’Observatoire National de la Fin de vie.

Marie de Hennezel anime régulièrement des séminaires sur  l’art de bien vieillir pour AUDIENS, la Mutuelle et la Caisse de retraite des professions du spectacle, de l’audio-visuel et de la presse, et les résidences DOMITYS font appel à elle pour l’animation d’une série d’ateliers sur le sens de l’âge au sein de ses résidences pour personnes âgées. Comité national de suivi du développement des soins palliatifs. Korian au  prendre soin jusqu’au bout de la vie  et à la mise en place de bonnes pratiques pour tenir compte des souhaits des personnes âgées accueillies dans ces établissements concernant leur fin de vie, et améliorer leur accompagnement. Depuis 2015, elle est membre de la chorale  les Compères  fondée par Madame Raffarin. Les insignes de chevalier de la légion d’Honneur lui sont remis par Sœur Emmanuelle, le 9 juin 1999. Elle est nommée officier de l’Ordre National du mérite par Jean-François Mattei en mars 2003.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.