Ecrits sur le théâtre : Tome 2 PDF

Alors qu’il se promène dans ecrits sur le théâtre : Tome 2 PDF forêt, un lutin perd son bonnet. Quel joli toit inespéré pour la grenouille ! Elle s’y glisse, mais voilà qu’arrive la souris.


L’aventure de Vsevolod Meyerhold des années 20, c’est celle d’un artiste qui s’engage résolument et rapidement aux côtés de la Révolution, parce qu’il ne peut séparer révolution politique et révolution théâtrale. Son  » Octobre théâtral  » ouvre la scène à la rue, au travail corporel (biomécanique) et à l’analyse politique. L’étude des grandes traditions commencées dans les années dix s’approfondit. Le plateau devient un laboratoire, esthétique et politique, où l’on expérimente et élabore des techniques complexes, où l’on prend tous les risques. On verra, dans ce volume fortement augmenté, les incroyables obstacles rencontrés dès 1918 à Moscou par Meyerhold pourtant membre du parti communiste, les fermetures ou menaces de fermeture de son théâtre, ses polémiques violentes avec ses disciples, les liens tissés avec E. Vakhtangov… On comprendra mieux l’intérêt pointu porté par le metteur en scène aux  » neurosciences  » de son époque et son approche scientifique et musicale du jeu d’un acteur-poète. Meyerhold remet en cause, radicalement, tout le théâtre. Il dénude la scène en y installant la machine à jouer constructiviste, il utilise les techniques de cirque, de cinéma, et toute son immense culture plastique et musicale. Il pratique collage et montage dans un travail dramaturgique poussé sur le grand répertoire classique russe – ce qui lui permet de regrouper autour de lui de nouveaux auteurs (N. Erdman). 1917-1930, c’ est aussi la période de collaboration avec V. Maïakovski,  » l’ami bien-aimé « . Avec le suicide du poète, Meyerhold perd un de ses grands soutiens. Une corde se brise et l’on parle déjà de cette chose suspecte que serait le  » meyerholdisme « … Cet ouvrage dont la construction nouvelle cherche à rendre toute l’effervescence créatrice de l’artiste-chercheur, curieux de tout et présent sur tous les fronts, se termine sur cette date tragique. Quatorze spectacles dont pas un ne répète l’autre en quatorze ans à peine – sans compter les travaux de laboratoire, les projets avortés (neuf au théâtre et au cinéma), la participation à des spectacles réalisés par d’autres. Des textes de critiques ou de collaborateurs ont été introduits dans ce livre pour que le lecteur puisse se faire une meilleure idée des spectacles et des débats passionnés qu’ils soulevèrent. Ce corpus  » étranger  » complète le corpus meyerholdien – proclamations, manifestes, interventions, exposés, entretiens, cours, conférences, programmes de travail, articles – produit dans le feu de l’action. Meyerhold crée et parle beaucoup en ces années-là, d’où les guillemets qu’il faudrait sans doute mettre à  » Ecrits  » sur le théâtre pour ce tome 2.  » Le trésor  » disait S. Eisenstein en parlant des archives de son Maître qu’il eut par la suite le courage de cacher. Pour nous aussi, sans aucun doute, encore un trésor… Béatrice Picon-Vallin.

Puis viennent le lapin, le hérisson, l’oiseau, le renard, le sanglier, le loup et même l’ours. Un lutin perd son bonnet rouge au coeur de la forêt. Bien vite, celui-ci va servir d’abri à une grenouille, une souris, un lapin, un hérisson, un renard et même à un sanglier. Mais l’arrivée d’une puce sera de trop.

J’ai travaillé avec mes élèves sur le bonnet rouge et sur les empreintes d’animaux. J’ai fabriqué pour l’occasion un jeu de mémory et des algorythmes. C’est à imprimer et plastifier ! Merci encore pour tous ces partages Estelle, Nîmes ». Le Bonnet Rouge » sur des points de l’histoire non exploités par le site comme les cris des animaux, la chronologie, les animaux intrus, les empreintes, les « oui » associés au nombre d’animaux dans le bonnet Je me suis servie du dico des animaux disponible sur le site comme étiquettes à coller. Coteau Ste Hélène à Vienne, PS et MS. Un conte ukrainien dans lequel la moufle d’un jeune garçon est le théâtre d’une pièce où défilent des animaux étonnants et merveilleux.

This entry was posted in Calendriers et Agendas. Bookmark the permalink.