Ecole et collège : tout ce que nos enfants doivent savoir : Le socle commun de connaissances et de compétences PDF

Ecole et collège : tout ce que nos enfants doivent savoir : Le socle commun de connaissances et de compétences PDF forward this error screen to srv. De l’école au collège : quels changements ? Que faire après la seconde ? Que faire après le baccalauréat ?


L’ambition portée par le socle commun est à la hauteur des défis que doit relever l’Education nationale. Le socle commun, dont la mise en œuvre se poursuit à la rentrée 2008, énonce clairement ce que les enfants doivent savoir à l’issue de la scolarité obligatoire et, par conséquent, ce que l’école s’engage à leur apprendre. En cherchant à asseoir la cohésion de la société sur le partage du savoir, il a une signification profondément républicaine. A travers la promotion, dès l’école, de valeurs fortes telles que le respect, la responsabilité ou la solidarité, le socle commun renforce cette communauté de destin qu’est la nation et ancre solidement le projet éducatif au cœur du pacte républicain. La réussite de tous les élèves n’est pas un slogan. Elle est l’objectif autour duquel doit se rassembler et se mobiliser la communauté éducative tout entière.

Le niveau Vigipirate « sécurité renforcée – risque attentat  » s’applique sur l’ensemble du territoire. Le ministère demande à chacune et chacun, personnels de l’Éducation nationale, parents d’élèves, élèves de prendre connaissance des consignes de sécurité et de les respecter afin d’améliorer le niveau de sécurité dans nos écoles et établissements. L’instruction du 12 avril 2017 rassemble en un seul document les dispositions mises en œuvre pour faire face à la menace terroriste et précise leur articulation avec le plan Vigipirate et le dispositif ministériel de gestion de crise. Une attention particulière doit être portée aux abords de l’établissement, en évitant tout attroupement préjudiciable à la sécurité des élèves. Une attention particulière sera également portée sur la sécurisation des activités périscolaires ainsi que des manifestations recevant du public lors des fêtes de fin d’année scolaire, kermesses et autres événements organisés au sein des établissements. Les organisateurs de manifestations ou d’événements particuliers se coordonnent avec les services préfectoraux pour déterminer les mesures de sécurité à mettre en œuvre en fonction du contexte. En lycée, des zones spécifiques peuvent être aménagées dans les espaces extérieurs au sein des établissements scolaires pour éviter que les élèves sortent pendant la journée.

En école primaire, il est demandé aux familles de ne pas s’attarder devant les portes d’accès pendant la dépose ou la récupération de leurs enfants. Les écoles et les établissements peuvent assouplir leurs horaires d’entrées et de sorties pour mieux contrôler les flux d’élèves. Il est nécessaire d’éviter que les élèves attendent l’ouverture des portes de l’établissement sur la voie publique. Il est demandé à chacun de signaler tout comportement ou objet suspect. Des actions pour informer et savoir réagir durant la période de rentrée Un exercice « alerte-SMS » est déclenché le jour de la pré-rentrée à l’échelle académique. Cet exercice est complémentaire aux trois exercices de sécurité que doivent réaliser chaque école et chaque établissement scolaire durant l’année scolaire. Lors des réunions de rentrée, chaque école consacre un temps à la sécurité afin de répondre aux questions éventuelles des familles.

This entry was posted in Etudes supérieures. Bookmark the permalink.