Dictionnaire Encyclopedique de La Theologie Catholique … Volume 16 PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Le sacrement est un dictionnaire Encyclopedique de La Theologie Catholique … Volume 16 PDF cultuel chrétien revêtant une dimension sacrée. Pour désigner leurs signes cultuels, les chrétiens ont d’abord utilisé le mot mystère, du grec mysterion, puis le latin mysterium et enfin le latin sacramentum.


Qui s’engageait ainsi per sacramentum s’obligeait à une sacratio, c. Une redemptio pouvait toutefois lui permettre de recouvrer sa personne. Dans le christianisme, le sacrement est un  signe visible et efficace de l’amour de Dieu . La personne qui reçoit le sacrement reçoit à travers lui le  don de l’Esprit . Les premiers débats des IVe-Ve siècles permettent d’affiner la compréhension des sacrements.

Hugues de Saint-Victor en introduisant la notion de causalité : le sacrement est un signe visible de la grâce de Dieu, en même temps la cause de la grâce. Le remariage des veufs ou des veuves est possible. En raison de l’absence de  communion , il n’est pas possible aux fidèles d’accéder aux sacrements indifféremment dans l’une ou l’autre Église, sauf en cas de nécessité à l’article de la mort. Ces Églises connaissent également des  sacramentaux , c’est-à-dire des signes visant à sanctifier et à perfectionner la vie des croyants.

This entry was posted in Droit. Bookmark the permalink.