Dictionnaire des Idées: (Les Dictionnaires d’Universalis) PDF

Les Grecs de l’Antiquité n’avaient pour eux ni le concept ni le mot correspondant à  art . Ces considérations remontent à l’époque archaïque, à Homère, dans l’Iliade, implorant la  Muse  de l’ inspirer . Nicolas Boileau, le mouvement de l’Art pour l’Art ou dictionnaire des Idées: (Les Dictionnaires d’Universalis) PDF’éloge de l’effort de Paul Valéry.


Premier ouvrage en son genre, le Dictionnaire des Idées répertorie et explique l’ensemble des idées qui permettent de comprendre le monde d’hier et d’aujourd’hui. Et ce dans tous les domaines du savoir : politique, économie, philosophie, religion, mais aussi arts, littérature, musique, physique ou chimie, astronomie, mathématique, etc. Qu’il s’agisse de courants et mouvements marquants, de pensées novatrices, d’écoles, d’académies, de filiations, d’idéologies, de traditions, de révolutions, de partis, de croyances…, le Dictionnaire des Idées présente et commente 400 idées fondamentales : Anarchisme, Cartésianisme, Chiisme, Constructivisme, Dérive des continents, École de Vienne, Encyclopédisme, Figuralisme, Hindouisme, Hippocratisme, Keynésianisme, Kitsch, Lacanisme, Réalisme socialiste, Shinto, Subaltern Studies, Surréalisme…

Moyen Âge, une certaine tradition reconnaissant à l’artiste la capacité de dépasser les seules réalités sensibles. Mais, avec la naissance de la notion d’artiste signant ses œuvres et reconnu comme tel, il prend le sens plus moderne de Beaux-Arts. Le point commun de ces pratiques manuelles était alors l’action sur la matière. En poursuivant ce but, la plupart des auteurs vont contre le sens commun, et selon leurs besoins amalgament, ignorent ou différencient. 1818 et 1829, Hegel distingue cinq arts. Il les classe en fonction de deux critères : l’expressivité et la matérialité. Ainsi il organise une double échelle allant de l’art le moins expressif mais plus matériel à l’art le plus expressif mais le moins matériel.

Ces cinq arts forment le système déterminé et organisé des arts réels. En dehors d’eux, il existe, sans doute, encore d’autres arts, l’art des jardins, etc. Ils permettent ainsi de transformer le système conceptuel de Hegel en une simple liste, qui ouvre ainsi la porte à toutes les possibilités. Apprenant que la danse, le mime, le théâtre et le cirque pouvaient être regroupés en  arts corporels , il imagine le cinématographe comme le 7e art. Déjà en 1938, Victor Keppler publiait A Life of Color Photography: The Eighth Art et en 1941, Roger Clausse publiait La Radio, huitième art. La télévision est aussi considérée comme le 8e art. En 1982, le ministère de la Culture crée le Centre national de la photographie pour aider et mettre en valeur le 8e art.

Quarante ans après le cinéma, le même processus se répète. En effet, en 1964, Morris et Pierre Vankeer décident de publier chaque semaine dans le journal Spirou une série d’articles sur l’histoire de la bande dessinée. Cette phrase qui a perdu tout son sens, le retrouve si l’on remplace dans la phrase 9e par 8e art. 1971, 7 ans après les articles de Spirou.

La performance artistique étant le mélange de différents arts. Ces classifications sont toutes limitées aux formes classiques, picturales, plastiques ou musicales, liées à la vision, au toucher, à l’audition, au sens de l’équilibre. Elles méconnaissent au moins deux sens humains qui portent une expression esthétique ancestrale, les sens chimiques, olfaction et gustation. Ignorer, par exemple, la création parfumée, l’esthétique odorante, l’abstraction olfactive, les formes olfactives, la manipulation de l’humeur par des odeurs, paraît inconcevable. Il est vrai que l’ignorance en ce domaine est répandue, il s’agit même d’une cécité culturelle. Alain Rey, Marianne Tomi, Tristan Hordé, et.

This entry was posted in Sciences, Techniques et Médecine. Bookmark the permalink.