Cybercontrôles : Veille numérique et surveillance en ligne PDF

Un article de Wikipédia, cybercontrôles : Veille numérique et surveillance en ligne PDF’encyclopédie libre. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Dans le jargon internet, c’est une personne qui cherche la compréhension du fonctionnement intime de technologies.


Il y a quelques années, on parlait d’interactivité à propos des modes d’expression pluriels liés aux  » nouvelles technologies « , jusqu’alors animées par un esprit de partage des savoirs et d’universalité. Depuis la mainmise de la Net économie, cette notion d’interaction évoque davantage la traque quotidienne du consommateur grâce à ce qu’il révèle par ses connexions : les technologies de la connaissance sont devenues les outils du – cybercontrôle. L’internaute peut être suivi à la trace, et son ordinateur pris en main à distance par une multitude de méthodes qui signifient la fin de toute confidentialité et l’anonymat zéro. Les données privées sont interceptables par des oreilles indiscrètes : espionnage concurrentiel, marketing viral, taupes logicielles, surveillance des. salariés, petits investigateurs particuliers… Un nouveau marché logiciel se développe autour de ce paradigme de la surveillance et de l’intrusion. Mais ces palliatifs du moment ne font que souligner la timidité des chartes et la lenteur des règlements censés protéger l’internaute. En élargissant le concept de  » veille « , cet ouvrage dresse un état des lieux des différentes formes de pistage en ligne. Il décrit la manière dont les traces sont exploitées et montre concrètement comment se protéger de la capture d’information déloyale et de l’intrusion numérique. Il invite à redonner sens aux aspects de la vie privée lors de toute réflexion sur les usages des technologies.

Un sophisme qui allègue un procès d’intention récurrent. Il existe plusieurs catégorisations informelles, qui tendent à classifier les hackers suivant leur éthique et leurs compétences. On retrouve une réification par des chapeaux de couleur noire ou blanche, en référence au genre Western, où le héros porte un chapeau blanc, et les méchants portent des chapeaux noirs. Cette vision manichéenne des intentions prévalent comme une identification communautaire. L’ exploit informatique  est souvent la principale motivation. Les hacktivistes : agissant comme activistes, ils peuvent transgresser la loi pour attaquer des organisations ou des personnes afin de défendre une cause.

Le collectif Anonymous, un groupe d’hacktivistes. Attention à ne pas confondre avec son homonyme français. Anonymous est un collectif de hackers manifestants contre la scientologie et pour la liberté d’expression. NASA, du New York Times ou de la firme Motorola. 2005 qui a rassemblé plus de deux mille personnes.

Certains manifestes comme l’éthique hacker ou le Manifeste du hacker promeuvent une idéalisation de la culture de certains hackers. Néo, personnage principal de la série Matrix. Josh, Horatio, Sitara et Wrench, personnages du jeu vidéo Watch Dogs 2. Edith Lee  Falcon , personnage de Revenge. Harold Finch, personnage principal de Person of Interest. Samanta Grooves  Root , personnage de Person of Interest. Chuck Bartowski, personnage principal de la série Chuck.

Takagi Fujimaru  Falcon , personnage principal des deux saisons du drama Bloody Monday. Seymour Birkhoff ou Lionel Pellar  Shadow Walker , un des personnages principaux de la série Nikita joué par Aaron Stanford. Daisy Johnson ou Skye  Quake , personnage de la série Les Agents du S. Nomi Marks, un des personnages de la série Sense8. Walter O’Brien, personnage de la série Scorpion inspiré d’un informaticien du même nom, ainsi que Sylvester Dodd, personnage de la même série et employé du premier. Meg Cabot qui aide Emerson Watts et Christopher Maloney à couler Starks Entreprises.

This entry was posted in Santé, Forme et Diététique. Bookmark the permalink.