Championnat de Slovaquie de Football 2006-2007 PDF

Le Championnat de France de football 2005-2006 a vu la consécration de l’Olympique lyonnais pour la 5e année consécutive, ce qui constitue un record au niveau des  grands  championnats européens. Localisation des clubs engagés dans le championnat. 29 championnat de Slovaquie de Football 2006-2007 PDF : ouverture de la saison avec une victoire du Paris Saint-Germain contre le FC Metz au Parc des Princes, 4-1.


18 août : la commission de discipline de la Ligue a, pour la première fois, annulé un carton rouge. Florent Balmont avait été injustement expulsé à l’occasion du match Nice-Sochaux. Les images vidéo montraient qu’il n’avait pas touché la balle de la main. 19 août : après bien des péripéties, le lyonnais Michael Essien quitte la Ligue 1 en paraphant son contrat en faveur de Chelsea FC.

Ce transfert évalué à 38 millions d’euros constitue un record pour un joueur évoluant en France. 20 août : score record à Bollaert : le RC Lens s’impose 7-0 face à l’AJ Auxerre. Ce score constitue un record pour l’AJA. 19 septembre : Didier Deschamps démissionne de son poste d’entraîneur de l’AS Monaco. 15 octobre : premier match de championnat pour Francesco Guidolin, le nouvel entraîneur de l’AS Monaco, victoire 3-0 contre Metz. 16 décembre : première défaite de l’Olympique lyonnais. Lyon était invaincu depuis le début de la saison, toutes compétitions confondues.

26 décembre : Pierre Blayau, le président du Paris Saint-Germain annonce que Guy Lacombe entraînera désormais l’équipe, à la place de Laurent Fournier. 5 mars : pour le choc de la 29e journée entre le PSG et l’OM, les dirigeants marseillais décident d’envoyer leur équipe réserve qui joue habituellement en CFA2. 8 avril : 2000e match dans l’élite du football français pour le Football Club de Metz. 22 avril : Nancy remporte la coupe de la ligue 2-1 face à Nice. 13 mai : 38e et dernière journée : Lyon atomise Le Mans 8 buts à 1. Cette victoire porte leur total de points à 84, ce qui constitue un nouveau record. Le parcours des clubs français en coupes d’Europe est important puisqu’il détermine le coefficient UEFA, et donc le nombre de clubs français présents en coupes d’Europe les années suivantes.

La saison 2006-2007 de Ligue 1 est la 69e édition du Championnat de France de football. C’est l’Olympique de Marseille qui se hisse à la deuxième place, ce qui constitue son meilleur résultat depuis huit ans. Localisation des clubs engagés dans le championnat. 35 buts marqués en une journée, contre 22 la semaine précédente. Il est remplacé par son adjoint Georges Eo. 23 septembre : à la suite de la première défaite de l’OM face à Nantes, l’Olympique lyonnais prend seul la tête du championnat et ne la quittera plus. Il est remplacé par son adjoint Laurent Banide.

L’AS Monaco occupe alors la dix-neuvième place au classement. AS Nancy par un but à zéro. 31 octobre : Le CS Sedan Ardennes est le troisième club à se séparer de son sélectionneur. 4 novembre : le Stade rennais FC réussit à s’imposer face à l’Olympique lyonnais 1-0 mettant fin à quatorze victoires consécutives de l’OL, dont neuf en championnat. 3 décembre : l’Olympique lyonnais devient  champion d’automne  grâce à ses 14 points d’avance – alors qu’il reste trois journées à jouer avant la fin des matchs aller. 23 décembre : l’Olympique lyonnais est champion d’automne totalisant 50 points à l’issue des matches aller, ce qui constitue un nouveau record.

14 janvier : 2000e match dans l’élite du football français pour l’Olympique de Marseille. 15 janvier : Guy Lacombe n’est plus l’entraîneur du Paris Saint-Germain. Il est remplacé par Paul Le Guen. 24 janvier : l’Olympique lyonnais subit une deuxième défaite consécutive en perdant 2 buts à 1 à domicile contre Bordeaux. 25 février : l’ASSE s’impose pour la première fois de son histoire au Parc des Princes en battant 2-0 le PSG. 3 mars : le derby entre Saint-Étienne et l’OL a été interrompu pendant 20 minutes, mais le leader l’a emporté 3-1. 11 mars : le PSG perd une nouvelle fois à domicile face à Auxerre 1-0, et occupe l’avant-dernière place du classement, à 2 points du premier non-relégable.

31 mars : le FC Girondins de Bordeaux remporte la Coupe de la Ligue. 8 avril : le TFC monte pour la seconde fois de la saison sur le podium après sa victoire sur le CS Sedan. 14 avril : seulement 4 buts sont marqués en huit matchs de championnat, un record. Toulouse conforte sa 2e place après sa victoire sur Auxerre 2-0 qui jouait son 1000e match dans l’élite du football français.

18 avril : en match en retard de la 30e journée, l’Olympique lyonnais fait match nul 0-0 à Gerland contre le Stade rennais. 21 avril : l’Olympique lyonnais est enfin officiellement champion de France. 22 avril : en réalisant un match nul face à l’A. 29 avril : après leur victoire 1-0 face au RC Lens, les Girondins de Bordeaux reprend la 2e place du championnat de France. 5 mai : profitant du match nul 0-0 de Bordeaux à Rennes, le RC Lens bat Toulouse 2-0 et reprend la deuxième place du classement. 6 mai : l’Olympique de Marseille s’impose à Monaco 2-1 et reste dans la course pour la Coupe d’Europe. 9 mai : Malgré sa victoire 1-0 à Bordeaux, le FC Nantes est mathématiquement relégué en Ligue 2 pour la première fois de l’histoire du club.

This entry was posted in Etudes supérieures. Bookmark the permalink.