Aznavour : collection grands interprètes (chant+piano+accords) PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Cette œuvre singulière, que Ravel disait considérer comme une simple étude d’orchestration, a connu en quelques mois un succès planétaire qui en a fait son œuvre la plus célèbre et, de nos jours encore, une des pages de musique savante les plus jouées dans le monde. Mais l’immense popularité du Boléro tend à masquer l’ampleur de son aznavour : collection grands interprètes (chant+piano+accords) PDF et les véritables desseins de son auteur.


Avec ces yeux-l Camarade Comme ils disent C est merveilleux l amour Désormais Embrasse-moi Emmenez-moi Et pourtant Être For me, formidable Hier encore Il faut savoir Ils sont tombés Inoubliable Je hais les dimanches Je m voyais déj Je ne peux pas rentrer chez moi Je t aime a.i.m.e. J ai perdu la tête J aime Paris au mois de mai La bohème La mamma La marche des anges Les comédiens Les deux guitares Les jours heureux Les plaisirs démodés Mes emmerdes Mourir d aimer Non je n ai rien oublié Nous irons Vérone Paris au mois d août Plus bleu que tes yeux Pour faire une « jam » Prends le chorus Que c est triste Venise Reste Sa jeunesse… entre ses mains Ton doux visage Trop tard Trousse chemise Tu te laisse aller Va-t en

81, dans le catalogue des œuvres du compositeur établi par le musicologue Marcel Marnat. Le Boléro est une des dernières œuvres écrites par Maurice Ravel avant l’atteinte cérébrale qui le condamna au silence à partir de 1933. Maurice Ravel, ici à Malaga au cours d’une tournée de concerts en novembre 1928, s’inspira de la musique espagnole dans plusieurs de ses œuvres, dont le Boléro est l’exemple le plus célèbre. Le Boléro est une œuvre de commande. Ravel pris au dépourvu pensa à contrecœur abandonner ce projet. Le ballet comme le scénario et la musique étaient couverts et protégés par un formidable réseau de traités, de signatures et de copyright invulnérables. Pour ce qui est du rythme, le fandango initial laissa la place à un boléro, autre danse traditionnelle andalouse.

Mme Rubinstein me demande un ballet. Ne trouvez-vous pas que ce thème a de l’insistance ? Je m’en vais essayer de le redire un bon nombre de fois sans aucun développement en graduant de mon mieux mon orchestre. Ida Rubinstein, danseuse et riche mécène russe, était une proche amie de Ravel. Inspiratrice du Boléro, elle créa l’œuvre le 22 novembre 1928 et en reçut la prestigieuse dédicace. La chorégraphie de Boléro était l’œuvre de Bronislava Nijinska. Alexandre Benois avait conçu les costumes et les décors, ces derniers confiés pour leur exécution à Oreste Allegri.

Les buveurs n’y prêtent aucune attention, mais, peu à peu, leurs oreilles se dressent, leurs yeux s’animent. Henry Malherbe, parla d’une  manière de chef-d’œuvre de la particularité la plus tranchante. Comœdia, Pierre Lalo, jadis très virulent envers la musique de Ravel, jugea que  la seule sonorité de l’orchestre de M. Jane Catulle-Mendès, dans La Presse :  Boléro, argument et musique de M. Maurice Ravel, est un délice d’élégance, d’art choisi et délicat, un bibelot musical ravissant. Un danseur qui bondit, une phrase de plus en plus amplifiée qui l’inspire et le soulève.

Avec une indifférence quasi démoniaque, Ida Rubinstein tournoyait sans arrêt, dans ce rythme stéréotypé, sur une immense table ronde d’auberge, cependant qu’à ses pieds les hommes exprimant une passion déchaînée, se frappaient jusqu’au sang. Ravel lui-même était au pupitre, soulignant par ses gestes brefs et précis l’élément automatique de l’action scénique, gestes moins appropriés à conduire l’orchestre qu’à exprimer l’immense tension intérieure de la composition. Ravel dirigea lui-même à plusieurs reprises son Boléro dont il exigeait un tempo rigoureusement fixe. Les chefs d’orchestre, qui y voyaient un terrain de travail propice en même temps qu’une source facile de gloire, s’emparèrent vite du Boléro et tentèrent, pour certains, d’y laisser leur empreinte. Toscanini aurait poussé l’affront jusqu’à lui expliquer :  Vous ne comprenez rien à votre musique.

This entry was posted in Loisirs créatifs, décoration et bricolage. Bookmark the permalink.