Armagnacs et Bourguignons PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, armagnacs et Bourguignons PDF-le. Assassinat de Louis d’Orléans, chef des Armagnacs, le 23 novembre 1407, à Paris, poterne Barbette, par les Bourguignons. France, dans une guerre civile, aux  Bourguignons .


Le conflit entre Armagnacs et Bourguignons, qui revêt d’abord la forme d’une querelle entre les deux princes les plus puissants de la cour de France et dégénère ensuite en une guerre civile, paraît difficilement compréhensible. Ses motifs semblent obscurs. Son déroulement est souvent masqué par les péripéties de la guerre de Cent Ans. En fait, ces événements constituent les signes extérieurs d’une des crises les plus profondes que l’Etat monarchique ait eu à surmonter au Moyen Age. Ce sont deux conceptions de l’Etat qui s’affrontent. Le royaume de France tout entier se partage en deux camps. Le personnage même de Jeanne d’Arc ne peut être évoqué en dehors de ce contexte de guerre civile dans lequel notre  » héroïne nationale  » a grandi et s’est forgé ses propres convictions.
Bertrand Schnerb montre de manière saisissante ce qu’est une guerre à la fin du Moyen Age. L’ensemble constitue un tableau très éloquent de la France au début du XVe siècle.

Bertrand Schnerb, professeur à l’université de Lille III, a notamment publié L’Etat bourguignon (1363-1477).

Bourgogne, Jean sans Peur, à Louis, duc d’Orléans. Philippe le Hardi meurt en 1404, et son fils Jean sans Peur a beaucoup moins d’influence. Par contre, le frère du roi, Louis d’Orléans, monte en puissance. Certaines  intrigues  bourguignonnes lui prêtent une liaison avec Isabeau de Bavière. En 1435, le traité d’Arras met fin à la guerre civile entre Armagnacs et Bourguignons et le parti armagnac, n’ayant plus de raison d’être, disparaît.

Les mercenaires engagés continuent néanmoins de ravager villes et campagne. Louis Ier d’Orléans, assassiné en 1407. Jean Ier de Bourbon, duc de Bourbon, comte de Clermont et de Forez. Pierre de Bréban, amiral de France, comte de Namur. La querelle des Armagnacs et des Bourguignons, Paris, Gallimard, coll.

Guerre civile et changements du personnel administratif dans le royaume de France de 1400 à 1418 : l’exemple des baillis et sénéchaux , Francia, Munich, Artemis-Verlag, vol. Un meurtre, une société : l’assassinat du duc d’Orléans, 23 novembre 1407, Paris, Gallimard, coll. Rome, École française de Rome, coll. Les ducs et la royauté : études sur la rivalité des ducs d’Orléans et de Bourgogne, 1892-1407, Stockholm, Svenska bokförlaget, Norstedts, coll. La Politisation : conflits et construction du politique depuis le Moyen Âge, Rennes, Presses universitaires de Rennes, coll. Le parti Armagnac : nouveaux modèles de violence politique dans la France du bas Moyen Âge , Annales du Midi : revue archéologique, historique et philologique de la France méridionale, Toulouse, Privat, t.

Midi de la France, Paris, Picard, coll. Les Armagnacs et les Bourguignons : la maudite guerre, Paris, Perrin, coll. Armagnacs et Bourguignons : la maudite guerre, Paris, Perrin, coll. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 6 août 2018 à 19:52.

This entry was posted in Fantasy et Terreur. Bookmark the permalink.