6. Les Filles de l’Olympe : Le dernier souhait PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont 6. Les Filles de l’Olympe : Le dernier souhait PDF ? Bacchus jeune vu par Le Caravage à la fin du XVIème siècle. La représentation de Bacchus est partiellement liée à son correspondant grec Dionysos.


Les trois amies ont enfin vaincu le dieu de la Guerre. Mais depuis que Liz est prisonnière du Bracelet de la Négation d’Arès, elle se comporte de façon étrange. L’ennemi ne serait-il pas en train de revenir sous un nouveau visage pour la bataille ultime ?

En effet, le terme  Bacchus  n’est à l’origine qu’une épithète qui qualifiait le dieu grec. Il reprend ainsi l’essentiel des attributs de son homologue grec dont il est issu. Le dieu tient souvent à la main un thyrse, entouré de vigne et de lierre et est surmonté d’une pomme de pin. Le thyrse peut faire jaillir la vigne ou le lierre. Il peut s’incarner en taureau, en bouc et en serpent.

C’est le père du théâtre et de la tragédie. Bacchus est le fils de Jupiter et de Sémélé, fille du roi de Thèbes, par translation du mythe de Dionysos. Sémélé était une jeune princesse mortelle, aimée de Jupiter. Ce dernier trompa Junon et fit un enfant à Sémélé, Bacchus. Jupiter ne peut se dédire et s’exécute, mais en apparaissant sous sa forme réelle, il la foudroie. Cependant il recueille le fœtus et le met dans sa cuisse, le cachant pour un temps de la vindicte de Junon. Cette dernière ne désarme pas : une fois Bacchus né, elle délègue les Titans pour en finir avec lui.

Ils le découpent en morceaux et le font bouillir dans un chaudron. Puis Mercure transforme l’enfant en un chevreau et le confie aux nymphes de Nysa. D’autres racontent que les nymphes le retirèrent du milieu des cendres maternelles, et se chargèrent de l’élever. Quoi qu’il en soit, Bacchus passa toute son enfance loin de l’Olympe et des regards malveillants de Junon, dans les campagnes de Nysa, ville fabuleuse de l’Arabie heureuse ou peut-être des Indes.

This entry was posted in Sciences, Techniques et Médecine. Bookmark the permalink.