18 bonnes raisons de détester son entreprise PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, le projet avance lentement. Internet, et le rythme 18 bonnes raisons de détester son entreprise PDF croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne.


Les Français manifestent à l’égard de l’entreprise un comportement paradoxal. D’une part, ils sont très attachés à leur travail ; de l’autre, ils critiquent volontiers la direction de leur entreprise. Ces critiques se fondent sur les multiples vexations qu’ils vivent au jour le jour: directives inapplicables, manifestations de mépris, objectifs contradictoires, informations trop rares ou trop tardives, absence de dialogue, dirigeants trop lointains, orientations incompréhensibles. La liste est longue. C’est cette entreprise au quotidien que décrit Hubert Landier à travers les multiples anecdotes glanées à l’occasion de ses enquêtes de climat social. Des anecdotes parfois saugrenues, qui peuvent frôler l’absurde ou l’insupportable, mais caractéristiques d’un état de fait. Car le management consiste aussi à dire bonjour le matin et à remercier celui qui mérite de l’être. L’enjeu ? Des salariés heureux de venir au travail, et des entreprises plus performantes.

En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne.

De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica. En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé. Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle.

En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette. En 2007, Amazon commercialise Amazon Kindle, ou Kindle, qui permet à l’entreprise de se spécialiser dans la lecture numérique, alors qu’elle se concentrait jusque là sur l’édition numérique. 2008, la qualité de lecture sur l’écran des liseuses s’améliore considérablement.

De nombreux éditeurs commencent dès lors à distribuer, sous format électronique, des livres tombés dans le domaine public. Au même moment, pour une question de coûts et de rentabilité, certains éditeurs commencent à publier leurs auteurs de cette manière. C’est la  transposition à l’identique d’un livre papier en version numérique . Le livre numérique homothétique respecte les limitations physiques du livre malgré l’absence de ces limitations dans un environnement numérique.

This entry was posted in Famille et bien-être. Bookmark the permalink.